Panorama (avant-vente)

L'étrangeté selon Wifredo Lam

Cette Femme à la collerette bleue a été exécutée par Wifredo Lam à la gouache vers 1939, et exposée cette même année à la galerie de Pierre Loeb.

70 000 à 100 000 € seront à engager vendredi 20, en live à 15 h, chez De Baecque & Associés (M. Voutay, expert) pour décrocher cette Femme à la collerette bleue (58,5 43,5 cm) de Wifredo Lam (1902-1982). Exécutée à la gouache vers 1939, elle est exposée cette même année à la galerie Pierre, de Pierre Loeb. Une première à Paris pour l’artiste né à Cuba, d’un père originaire de Canton et d’une mère issue de familles du Congo et d’Espagne, arrivé à Paris en 1938. Cette œuvre a fait partie de la collection Françoise Dupuy-Michaud – fille de Marcel Michaud, premier galeriste d’Étienne-Martin – en remerciement de l’aide de la famille durant la guerre et est conservée depuis quelques années dans une collection lyonnaise.

Agenda
Les coups de marteau sont destinés pour l'essentiel aux tableaux et aux sculptures constituant la seconde partie de la collection Henri et Colette Creuzevault (voir Gazette n° 38, page 14) et emmenés par une toile de 1927 de Max Ernst, Forêt (voir Gazette n° 32, page 6). Quelques œuvres les accompagnent dont une Femme à la collerette bleue de Wifredo Lam, exécutée vers 1939 (70 000/100 000 €), un panneau de Jean Dewasne, Corps musiciens (12 000/15 000 €), des toiles de Serge Poliakoff (vers 1955, 20 000/30 000 €), Pierre Dmitrienko et Albert Bitran.
vendredi 20 novembre 2020 - 15:00 - Live
Paris - 10, rue Rossini - 75009
De Baecque et Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne