Panorama (avant-vente)

La vie des animaux par Paul Jouve

Le 22 octobre 2020, par Claire Papon

cette huile sur papier de Paul Jouve est exposée en 1954 à la Société royale de zoologie d’Anvers puis au Salon de 1958, au Grand Palais.

Né à Bourron-Marlotte, en bordure de la forêt de Fontainebleau, Paul Jouve (1878-1973) est probablement trop jeune quand sa famille s’installe à Paris pour avoir pu observer cette Famille de sangliers, 1954… Il a en revanche du goût et du talent pour le dessin, qu’il exerce au Jardin des Plantes, au marché aux chevaux ou à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort. Sauvages ou domestiques, les animaux n’auront dès lors plus de secrets pour lui, l’année 1905 marquant le début de sa notoriété. Exposée en 1954 à la Société royale de zoologie d’Anvers puis au Salon de 1958, au Grand Palais, cette huile sur papier (24,5 32 cm) nécessitera 3 000/5 000 vendredi 30, salle 4 à Drouot, sous le marteau de Thierry de Maigret (M. Marchand, expert).

Agenda
Des livres, des cannes, des appelants, des gravures et des aquarelles (d'Harry Eliott et de Paul Magne de La Croix notamment) jalonnent la première partie d'un après-midi, destiné, saison oblige, aux chasseurs. Une grande toile (149 x 113 cm) de G. Melin, Chien courant humant, est annoncée à 1 500/2 000 €, un Brocard surpris (fusain avec rehauts de couleurs) et une feuille d'Étude de chiens de chasse (fusain et aquarelle) de Xavier de Poret respectivement à 2 000/2 500 € et 3 000/4 000 €. On pourra leur préférer des œuvres animalières de Paul Jouve, des cavaliers par Pierre Dubaut, quelques objets en bois de la Forêt-Noire de la fin XIXe ou des bronzes, les fusils et les massacres clôturant la séance.
vendredi 30 octobre 2020 - 11:00 - Live
Salle 4 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Thierry de Maigret
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne