Panorama (avant-vente)

Un balcon fleuri

Cette toile figure en bonne place mardi 17 dans la vacation orchestrée en live par Audap & Associés. Ce beau panorama de La Vallée du Grésivaudan (110 160 cm) par Jules-Léon Flandrin (1871-1947) est estimé 4 000/6 000 €. Délicatesse de la palette, format, lumière, pureté des lignes, équilibre de la composition en sont les atouts principaux. Quant à la vue, le peintre la connaît par cœur, qui est né à Corenc, commune du parc naturel de la Chartreuse, d’où l’on peut admirer le massif de Belledonne. À l’image de ce personnage, sous les traits duquel se cache peut-être l’artiste…

Agenda
Les paysages alternent avec les portraits tout au long de l'après-midi. Les portraits sont signés de Lucien Lévy-Dhurmer, Antoine Calbet, Maurice Bonvoisin dit Mars, Otto Vautier, Henri Lerolle (Femme lisant, 3 000/5 000 €), Lucien Simon. Au chapitre des seconds, on suivra Jules-Léon Flandrin près de Grenoble dans La Vallée du Grésivaudan (4 000/6 000 €), Henri Person sur Le Boulevard des Batignolles (3 000/5 000 €), Arvid Johansson en bord de mer avec des Bateaux au soleil levant à l'ambiance fantomatique (800/1 200 €) et Paul Vogler à Paris au Port de l'Arsenal animé en hiver (1 000/1 500 €). Enfin, si Jean-Baptiste Camille Corot plante son chevalet dans la propriété d'un de ses amis Dans le jardin (vers 1860-1865) (10 000/12 000 €), Alexandre Koester (1864-1932) saisit sur le vif des Canards blancs (8 000/12 000 €). Une dizaine de tableaux d'Édouard Pignon et Fikret Moualla quittent une collection particulière suisse (est. 500 à 5 000 €).
mardi 17 novembre 2020 - 14:00 - Live
Paris - 25, boulevard de La Tour-Maubourg - 75007
Audap & Associés
La Gazette Drouot vous offre 4articles.
Il vous reste 3 article(s) à lire.
Je m'abonne