Panorama (avant-vente)

Dans l’atelier de Zingg

Conservés par un descendant de Jules-Émile Zingg (1882-1942), une centaine de peintures et plus de deux cents dessins seront dispersés par la maison Magnin Wedry, le mardi 24 mars en salle 10, à Drouot (cabinet Chanoit), dans une fourchette de 100 à 5 000 €. À côté des portraits de l’épouse et des enfants de l’artiste, les paysages toutefois sont les plus nombreux. La présence humaine se fait la plupart du temps discrète, comme dans cette toile printanière offrant un point de vue plongeant sur Vauréal aux portes du Vexin (65 80,5 cm, autour de 4 000 €). Des campagnes de Murols à Villar d’Arène, les volumes simplifiés des maisons enneigées permettront d’apprécier la touche cézanienne du peintre, déclinée par plusieurs tableaux de montagne. AVIS : VENTE REPORTÉE.

Agenda
AVIS : VENTE REPORTÉE
Cent dix dessins et deux cent trente peintures dont les estimations oscillent de 100 à 5 000 € racontent la peinture de Jules Émile Zingg (1882-1942). Elles proviennent d'un des descendants de l'artiste et constituent le plus important ensemble et le plus complet jamais proposé à ce jour en vente publique. Le peintre a arpenté la Franche-Comté, sa région natale, mais aussi l'Auvergne et les Vosges, la Bretagne et la baie de Somme posant un pinceau délicat sur les paysages paisiblement habités.
lundi 18 mai 2020 - 14:00 - Live
Salle 10 - Drouot-Richelieu - 9, rue Drouot - 75009
Magnin Wedry