facebook
Gazette Drouot logo print
Lot n° 25

Francois De Troy (1645-1730)

Vente terminée
Abonnez-vous pour connaître le résultat
Estimation : Réservé aux abonnés

Portrait de la duchesse du Maine Sanguine et rehaut de craie blanche. (rousseurs). 20 x 15 cm Provenance: ancienne collection Jules Boilly, sa vente les 19-20 mars 1869, n° 153, comme Nicolas de Largillière, acheté par Edme Frémy, 39 francs. "Il peignit aussi toute la famille Royale, les autres Princes et grands Seigneurs de la cour; les étrangers même ne sortoient point de Paris sans lui aller demander leurs portraits." Dezalier d'Argenville, 1745 Reçu à l'Académie royale en 1674, François de Troy est choisi par Louis XIV pour peindre le portrait de la future dauphine Marie-Anne-Christine-Victoire en 1679. Dans les années 1680-90, l'artiste reçoit de plus en plus de commandes de portraits princiers et bénéficie de la protection de Madame de Montespan. Il peint en 1690 le portrait de Louise-Bénédicte de Bourbon, dite Mademoiselle de Charolais et future duchesse de Maine, puis en 1691, le portrait du duc du Maine et de sa soeur, Mademoiselle de Nantes. L'année suivante, le duc du Maine épouse Louise-Bénédicte de Bourbon (1676- 1753), fille d'Henri-Jules de Bourbon, prince de Condé, et d'Anne de Bavière. La duchesse du Maine, passionnée de littérature, de théâtre, de musique, mais aussi de mathématiques et d'astronomie, fit du château de Sceaux une cour où se retrouvaient les beaux esprits et se succédaient les fêtes. François de Troy, très régulièrement au service de la cour de Sceaux, y exécuta la Leçon d'astronomie de la duchesse du Maine, conservée au musée de l'Île-de-France.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente