Gazette Drouot logo print
Lot n° 94

Addison Thomas MILLAR (Warren 1860 - Philadelphie...

Résultat :
Non Communiqué
Estimation :
Réservé aux abonnés

Rue Orientale Huile sur panneau 22 x 17 cm Signé en bas à gauche Addison T. Millar, empreinte au revers du panneau Porte au dos les annotations manuscrites T.A.M An Oriental Street Né aux Etats-Unis, Addison Millar est très vite reconnu comme un prodige du dessin et de la peinture. L’émulation artistique à la fin du XIXe siècle est vive en Europe : les peintres impressionnistes ont fait leur révolution et l’art n’a jamais été autant représentatif de source de nouveauté. C’est pourquoi Addison Millar décide de voyager à compter de 1894. Il a alors 34 ans et a déjà atteint un certain niveau de maturité dans sa peinture. Il se rend d’abord à Paris, à l’Académie Julian, où il suit les cours de Benjamin Constant et de Giovanni Boldini, puis en Espagne et en Algérie, en 1895. Il réalise alors ses meilleures œuvres orientalistes. C’est au sein de ces ruelles marchandes et ces entrées de mosquées que sa peinture atteint son paroxysme. Il retransmet l’atmosphère qui y règne d’un trait vif et précis. Millar séjourne probablement peu de temps en Algérie. Il s’attache à des scènes et des architectures précises qu’il reproduit en y apportant des variations. Nombre de ses œuvres sont conservées encore aux Etats Unis, où il meurt accidentellement en 1913. Millar avait pour habitude de signer certaines de ses toiles avec l’empreinte de son pouce comme il l’a fait sur la présente oeuvre. Outre la Smithsonian Institution, la New York Public Library, le Boston Museum of Fine Art et la Bibliothèque nationale de France, son travail a été présenté au Detroit Institute of Arts, à la Library of Congress et à la Rhode Island School of Design.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente