Gazette Drouot logo print
Lot n° 111

Jo Davidson (Américain, 1883-1952) L'Eveil, 1950...

résultat :
Non Communiqué
Estimation :
Réservé aux abonnés

Jo Davidson (Américain, 1883-1952) L'Eveil, 1950 Marbre. Signé dans un cartouche, situé "Paris" et daté "1950". Haut. 194 Larg. 74 Prof. 44 cm. Provenance : ancienne collection de l'artiste, au manoir de Bécheron à Saché. Jo Davidson, 1950. A marble sculpture entitled L'Eveil ("The Awakening"). Signed. Vente aux enchères sur désignation. Visite en Touraine sur rendez-vous préalable au 02 47 61 22 22. L'Eveil est réalisé à Paris en 1950, dans les dernières années de la vie de l’artiste. Avec cette oeuvre, taillée dans un seul bloc de marbre, représentant une femme massive, l’artiste accomplit un morceau de bravoure de pleine maturité. Conservée dans sa propriété de Saché, cette femme en train de s’éveiller est une ode à la beauté féminine et une recherche sans précédent autour du corps et de la matière. L’oeuvre s’inscrit dans la tradition michelangelesque du non-finito, comme le pendant de "L'esclave s'éveillant", sculpté par Michel Ange pour le tombe de Jules II entre 1519 et 1536 et conservé à la Galleria dell'Accademia à Florence. Jo Davidson se réapproprie l’héritage symboliste de la femme faisant corps avec la nature et la matière, tel qu’il s’exprimait chez Rodin avec « Psyché portant sa lampe », réalisé en 1906, ou encore « Psyché et Pomone » en 1907. Mais à la différence de Rodin, Jo Davidson, qui s’est formé à la taille en autodidacte, réalise lui-même son marbre, sans avoir recours à des praticiens ; le corps s'anime avec les contrastes du traitement du marbre, entre la chair lisse et son enveloppe laissée brute. L’Eveil revêt une dimension à la fois symboliste et très naturaliste par le traitement des gestes et des expressions, rappelant le talent de l’artiste à capturer les expressions humaines.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente