Gazette Drouot logo print
Lot n° 25

Albert GLEIZES (1881-1953) peintre. MANUSCRIT...

résultat :
Non Communiqué
Estimation :
Réservé aux abonnés

Albert GLEIZES (1881-1953) peintre. MANUSCRIT autographe signé, Art mural, Art sacré ; 3 pages in-4, quelques corrections (dactylographie jointe). Intéressant article sur le renouveau de l’art mural et de l’art sacré. « L’art mural et l’art sacré sont aujourd’hui à l’ordre du jour. [...] Un revirement s’est produit en faveur de cet art réprouvé qui maintenant est exalté. Tous les peintres, et les moins préparés pour cela, se déclarent en faveur de l’art mural, Le Corbusier qui fulminait encore contre lui en 1926, esquisse lui-même des décorations sur les murs des appartements inachevés de son gigantesque immeuble de Marseille ; une frénésie s’est emparée des artistes-peintres à l’égard des murs et de tout côté on se propose pour en badigeonner ». Il explique d’où vient ce soudain changement : commandes des services des beaux-arts, expositions, décoration de bâtiments publics, qui permettent à la peinture de rentrer « dans la vie journalière de la communauté », et décoration des églises… Gleizes met en parallèle la peinture murale et la peinture de chevalet, la peinture liée au mur étant « en quelque sorte le développement naturel, mélodique, d’un accord coloré – ou d’une simple couleur – pour une certaine intensité de lumière » ; elle est « œuvre d’artisan, d’homme de métier », mais aussi « technique religieuse, religare, qui relie les plans distincts et unis de la nature de l’homme »… Ce renouveau d’intérêt doit se tourner vers l’avenir : « C’est seulement par la conscience claire de ce qui précède que l’art mural et l’art sacré qui sont solidaires, retrouveront et leur sens et leur expression ». Expert : Monsieur Thierry Bodin

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente