Gazette Drouot logo print
Lot n° 42

Georges Mathieu

Résultat :
Non Communiqué
Estimation :
Réservé aux abonnés

Georges Mathieu Sans titre (Duc de Saxe) 1960 Huile sur toile 130 x 130 cm. Encadrée par un cadre. Signé et daté 'Mathieu 60'. - Avec traces d'atelier et légères traces d'âge. Provenance Interart, Art Contemporain, Zurich (1964) ; Collection Alfred Otto & Margot Müller, Cologne Expositions Düsseldorf 1976 (Städtische Kunsthalle), Prospect, Retrospect, Europa 1946-1976, cat. d'exposition, p.43 avec ill. (là titrée : Herzog von Sachsen) Munich 1962 (Neue Galerie im Künstlerhaus), Georges Mathieu, Ausst.Kat., o.p. avec ill. (là titré : Henri Duc de Sax et Guillebert Archevêque de Cologne massacrant Godefroid le Normand 885) Les œuvres abstraites et gestuelles de Georges Mathieu sont des explosions de couleurs qui semblent provenir directement du centre de l'image. En lignes droites, arcs et zigzags staccato, parfois posés de manière extrêmement pâteuse, parfois étalés en transparence, la composition pleine d'énergie s'étend dans l'espace monochrome du tableau. La rapidité avec laquelle l'artiste travaille reste lisible sur la toile achevée. Georges Mathieu est l'un des plus grands représentants du tachisme. Cette expression de l'art informel naît en France dans les années 1940 et est étroitement apparentée à l'Action Painting américain développé à la même époque. Partant de l'"écriture automatique" du surréalisme, il s'agit d'exprimer l'inconscient par un processus de peinture immédiat, qui n'est guidé par aucune planification ou contrôle intellectuel. De temps à autre, Mathieu célèbre ce processus avec assurance lors de démonstrations publiques ; il accorde plus d'importance à la création fougueuse et extrêmement rapide du tableau qu'à l'œuvre finale. Le titre descriptif de notre tableau souligne l'aspect dramatique de la composition sur fond rouge-brun. Il fait référence à l'assassinat du chef militaire normand Gottfried, qui régnait sur la Frise au 9e siècle et qui a participé à l'invasion des Vikings en Rhénanie. Il a été tué en 885 par Henri de Babenberg. Willibert, archevêque de Cologne, a également participé au complot.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente