Gazette Drouot logo print
Lot n° 92

Fétiche Songye nkishi, République...

Résultat : Non Communiqué
Estimation : Réservé aux abonnés

Fétiche Songye nkishi, République Démocratique du Congo
Bois à patine brune, clous tapisser, résine, étoffe native, corne d’antilope, accident
H. 76 cm.

Installés dans le sud-est de la République Démocratique du Congo, les Songye se protégeaient des mauvais génies par l’intermédiaire de puissants fétiches, ou nkishi.
En fonction de leurs dimensions, ses derniers appartenaient à un individu, une famille ou un clan, voire tout un village. Il est probable que la protection concerne ici une communauté, et se soit étirée dans le temps sur plusieurs générations.

Puissamment sculptés sur une base circulaire, les pieds élargis insistent sur la solidité de l’ancrage. Une jupe en fibres recouvre le bas du corps. A l’écart du buste étroit et significativement épointé dans la région ombilicale, les bras forment aux épaules deux angles droits, les mains en palettes élargies rejoignant l’abdomen. La poitrine anecdotique semble un prolongement du cou annelé. Les yeux anciennement ornés sont ceints de clous tapissier, et grand ouverts, car le fétiche veille. La bouche découvre des dents menaçantes, signe de protection sur le village. Au sommet de la tête, complétant le matériel magico-religieux ou bishimba, la corne d’une antilope relie les monde terrestre et divin. Des aspersions rituelles marquent ça et là cet objet de belle ancienneté.

Dim. 76 X 20 cm
Expert : Emmanuelle MENUET, Membre du SFEP
+33 06 70 89 54 87 - [email protected]

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente
A lire aussi