Gazette Drouot logo print
Lot n° 1

Théodore GUDIN (1802-1880) Barques de pêcheurs,...

résultat :
Non Communiqué
Estimation :
Réservé aux abonnés

Théodore GUDIN (1802-1880) Barques de pêcheurs, côte normande. Huile sur toile, signée en bas à droite. 32 x 41 cm. Restaurations, rentoilage ancien. S'il ne fallait retenir qu'un peintre officiel de la Marine française, ce serait peut-être Théodore Gudin. Non seulement parce qu'il fut le premier nommé à ce poste, en 1830, mais aussi du fait de l'immense popularité dont il bénéficia dès ses débuts, après avoir été formé auprès d'Anne-Louis Girodet et d'Antoine-Jean Gros. L'historien de l'art britannique John Steegman note en effet que « sa renommée dans le Paris de Louis-Philippe et de Louis-Napoléon, dans le Saint-Pétersbourg de Nicolas Ier, le Berlin de Fréderic-Guillaume IV et le Londres du Prince Consort était extrêmement élevée, et les connaisseurs le plaçaient au niveau de Vernet » (The Burlington Magazine for Connoisseurs , Sep., 1942, Vol. 81, No. 474 (Sep., 1942), pp. 230+232-233). Notre oeuvre, loin des représentations de batailles navales tourmentées que les hautes sphères du pouvoir lui commandent en quantité, témoigne d'une belle sensibilité poétique et d'un goût prononcé pour les effets de lumière. Invoquant les marines de Turner et annonçant celles de Boudin, cette paisible scène d'embarquement est à rapprocher à celle conservée au Musée des Beaux-Arts de Caen (M.212) ou à « Plage à marée basse » (1851) au Musée Magnin de Dijon.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente