Gazette Drouot logo print
Lot n° 81

Attribué à François Honoré Georges...

Résultat : Non Communiqué
Estimation : Réservé aux abonnés

FAUTEUIL D'APPARAT AUX CYGNES Paris, vers 1805
Acajou ; garniture en tapisserie et passementerie
H. 106 cm, L. 80 cm, P. 66 cm
Notre fauteuil en acajou sculpté présente un somptueux décor de cygnes aux ailes relevées formant les accotoirs, identique à celui des sièges qui meublent aujourd'hui l'Ambassade d'Allemagne (fig.
1). Un autre ensemble, également attribué à Jacob-
Desmalter, fournisseur ordinaire de la cour impériale, est conservé à la Malmaison (fig. 2). Comme ici, ces larges fauteuils d'apparat au dossier en arbalète sont ornés à la ceinture de deux flèches opposées centrées d'une étoile. Leurs pieds antérieurs ont la forme d'un carquois bien rempli.
Ce cygne aux ailes relevées semble apparaître pour la première fois en 1803 à Malmaison, sur le lit de
Joséphine signé Jacob frères. L'Impératrice venait alors d'introduire en Europe des cygnes noirs qu'elle avait réussi à acclimater dans son domaine. L'animal devient un thème de prédilection pour son mobilier qu'elle préférait en bois doré ou laqué blanc.
Pour notre fauteuil d'apparat, l'ébéniste a choisi un bois noble, sculpté au naturel.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente