facebook
Gazette Drouot logo print
Lot n° 3

Lou ALBERT- LASARD (Metz 1885 -…

Vente terminée
Abonnez-vous pour connaître le résultat
Estimation : Réservé aux abonnés

Personnages à la pirogue
Huile sur toile
58 x 48 cm
Porte au dos le cachet Lou Albert-Lasard

Lou Albert Lasard et la découverte de l’Asie
« En 1938 elle va sillonner l’Asie en voiture, en train, fixant avec la même passion et une émotion croissante les paysages, les visages qu’elle découvre avec Ingo, sa compagne de toutes les aventures. Pendant un an elle visite l’Inde, l’Indochine, le Cambodge, se rend aussi bien à Hong-Kong qu’à Hanoï en dépit des difficultés matérielles, des épidémies de peste. L’Asie par sa beauté, sa spiritualité, semble exercer une étrange fascination sur sa sensibilité. De tous ces paysages elle rapporte des bouddhas et surtout un grand nombre d’aquarelles où elle fixe des paysages, des portraits. Elle se rend à Ceylan, en Inde, séjourne chez Gandhi dont elle fit le portrait, voyage jusqu’à la frontière du Tibet. Dès l’époque berlinoise elle avait fait la connaissance de Lanza Del Vasto qui l’accompagne dans son voyage. Rien ne semble l’arrêter. Quand elle ne peut voyager en voiture, elle continue ses traversées en sampan, à cheval, en chaise à porteur.
La galerie Charpentier exposera en 1939 un grand nombre de ses aquarelles qui susciteront l’admiration des visiteurs et parmi eux d’écrivains célèbres. Jean Cocteau préfacera son choix de lithographies « Aux confins de la Chine ». Elle est considérée alors comme l’une des plus grandes aquarellistes de toute l’Europe. Déjà, en 1935 Paul Valéry avait composé des poèmes pour le volume « Paraboles » pour accompagner 12 aquarelles de Lou Albert-Lasard, paru aux éditions du Raisin. Ces œuvres seules évoquent peut-être le plus intimement l’atmosphère des poèmes de Rilke ou des premières œuvres de Franz Marc, avec ces magnifiques dégradés parfois presque translucides, aux couleurs irisées d’oiseaux exotiques, de flamants, de hérons. Toutes ces œuvres sont d’une infinie beauté, avec leurs coloris d’une extrême richesse et surtout cette lumière qui caractérise la plupart des œuvres que Lou réalise depuis qu’elle s'est fixée à Paris. »
Jean-Michel Palmier

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente