facebook
Gazette Drouot logo print
Lot n° 30

Renault 5 Turbo 2 GR. B « Cévennes…

Vente terminée
Abonnez-vous pour connaître le résultat
Estimation : Réservé aux abonnés

Carte grise française

Demande de PTH en cours

Châssis n°: VF182200000500109

Configuration « Cévennes » Gr. B

Prête à courir en Championnat de France des Rallyes VHC

Idéale Tour de Corse historique

Très belle restauration / Ex-Ferry Developpement


Dans les années 1970 et 1980, le Rallye figure parmi les sports mécaniques les plus populaires en Europe. Grands ou petits constructeurs, tous y voient un potentiel de développement et de marketing immense. Ils s’engagent les uns après les autres, jouant des coudes pour se procurer une place sur le podium. Pour s’engager, la Fédération Internationale de l’Automobile stipule que les voitures de compétition doivent être homologuées et produites en petite série. C’est dans ce contexte que naît la Renault 5 Turbo.Les ingénieurs de Boulogne-Billancourt se sont démenés pour bodybuilder la modeste citadine: la R5 est alors considérablement modifiée. Le moteur, un 1 397cm3 auquel on greffe un turbo Garret T3 passe en position centrale arrière et la boîte 5-vitesses provient de la R30 TX. La carrosserie est elle aussi revue en profondeur.Des coques de R5 3-portes sont prélevées sur la ligne de production à Dieppe pour être modifiées chez Heuliez, où elles s’élargissent de près de 23cm avant de finir leur assemblage sur la même ligne de montage que les Alpine A310 à Dieppe.Si la R5 Turbo est une véritable bombe sur la route, elle est plus impressionnante encore sur les spéciales de Rallye, aux mains de professionnels et amateurs. La démarche de Renault Sport était originale, contrairement aux autres constructeurs la Régie avait la volonté de proposer aux teams clients une voiture aussi performante que la version usine. C’est ainsi que naît en 1981 la «Cévennes», version compétition-client de la R5 Turbo en Gr. 4. Vingt exemplaires sont assemblés par l’usine, mais il était aussi possible de la monter grâce à différents kits de 185, 200 ou 250ch.La voiture que nous vous présentons aujourd’hui est une Renault 5 Turbo 2 de 1986, dernier millésime de la production. Dédiée à un usage en compétition dès sa sortie d’usine, cette voiture est cédée en 1992 à son deuxième propriétaire Gilles Ciamin, cascadeur et père du pilote en WRC3 Nicolas Ciamin. Il la cède ensuite en 2015 à Patrick Duflot, patron de l’incontournable préparateur Ferry Développement.

Avant de la revendre à son actuel propriétaire, il la fera restaurer et préparer dans son atelier entre Juin 2020 et Mars 2021. La voiture, qui dispose bien évidemment de sa caisse d’origine, fut restaurée à grand frais en configuration Gr. B. Le moteur a été entièrement refait aux standards reconnus de Ferry Développement et une boîte de vitesses courte renforcée Cévennes y a été associée. Un train avant a double triangulation répondant à l’homologation Gr. B a été installé ainsi que des disques ventilés/plaquettes Carbone-Lorraine et des jantes Minilite 14 pouces en aluminium. Les équipements de sécurité n’ont pas été oubliés, un arceau Matter FIA répondant aux dernières spécifications ayant notamment été monté. Le moteur a été rôdé cinq heures et 150 km d’essais ont été réalisés pour la régler après sa restauration.

Notre essai routier nous a permis de nous rendre compte de la qualité de sa préparation. L’effet turbo de ses 235 ch est bien présent sans être violent avec une tenue de route et un guidage du train avant incisif et précis. Le freinage est ferme et équilibré grâce à sa «pedal box» neuve et les changements de direction se font avec agilité et précision. Fabuleuse à conduire et merveilleuse à entendre, cette Renault 5 Turbo 2 est certainement l’une des «Cévennes» les plus agiles et mieux réglées grâce au savoirfaire de Ferry Développement. Légende des rallyes et véritable patrimoine automobile français, cette Renault ne demande qu’à retrouver la route des spéciales... et surtout des podiums!

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente