Lot n° 61
Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
ATTRIBUÉ À CHARLES CRESSENT (Amiens, 1685 - Paris, 1768) Paire de chenets aux lions rugissants en bronze ciselé et doré. Composés de lions assis sur leurs pattes arrière et sortant en rugissant d’une grotte figurée par des enroulements. Aux sommets, deux amours sont assis en vis-à-vis. Époque Régence. Haut. 39,8 Larg. 30,8 cm. Provenance : collection orléanaise. A pair of Regency period chiseled and gilded bronze andirons in the shape of lions exiting a cave topped by cherubs. Attributed to Charles Cressent. Bibliographie : Alexandre Pradère, « Charles Cressent », éditions Faton, 2003, un paire de chenets aux lions et dragons, variante de celle-ci reproduite p. 206. Cette paire est la variante d’un modèle plus connu où les sphinges sont remplacées par des amours. Une autre variante de chenets aux lions et aux dragons, datée vers 1725, provient de la vente d’Ennery en 1786. Le détail de l’angle de la cheminée du palais de la Granja, réalisée par Vassé vers 1712 (à l’origine pour la reine d’Espagne au palais de l’Alcazar de Madrid) serait à l’origine de la composition de Cressent.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente