Lot n° 16
Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
Alchimie - BASILE VALENTIN. Les Douze Clefs de philosophie. Traictant de la vraye Médecine Metalique. Plus l'Azoth, ou le moyen de faire l'Or caché des Philosophes. Traduction francoise. Paris, Pierre Moët, 1660.
2 parties en un vol. in-12 de [1] f.-176 pp. 1 figure gravée hors texte et 1 fig. gr. in-t. (manque le frontispice et 11 figures hors texte) ; 196 pp., 14 fig. gr. in-t.
Relié à la suite : Traicté de la nature de l'Œuf des Philosophes. Composé par Bernard, Comte de Treves, Allemand. Paris, sn, 1669. In-12 de 64 pp.
Veau brun, dos à nerfs orné (reliure de l'époque). Les figures hors texte de la première partie manquent à la plupart des exemplaires.
Très rares et beaux traités alchimiques. La traduction de l'ensemble est due à David L'Agneau, l'auteur de l'Harmonie Mystique.
"BASILE VALENTIN. Adepte célèbre dont la personnalité est incertaine. On le croit moine Bénédictin d'un des couvents d'Erfurth, en Prusse, et vivant au XIVe ou au XVe siècles. Il dit dans ses ouvrages qu'il naquit en Alsace, sur les bords du Rhin, et qu'il voyagea en Angleterre, Hollande et Espagne. Ses manuscrits furent, dit-on retrouvés dans l'Eglise d'Erfurth, après un coup de foudre qui en avait brisé une colonne. Il employa le premier l'Antimoine comme médicament. On ne sait si c’est lui qui, par des expériences dangereuses dans un couvent, a donné ou fait donner, à ce métal le nom qui lui est resté : « Anti-Moine. »" Caillet.
"Ouvrage extrêmement rare, surtout lorsqu'il est suivi du traité de l'Azoth, et surtout du Traité de l'Oeuf des Philosophes" Guaita.
Coiffes et coins usagés. Mouillures et lég. salissures par endroits, petit manque de papier en marge de la planche hors texte sans atteinte à la gravure. (Caillet 800 ; Guaita 2182 ; Dorbon 5029.)
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente