Lot n° 8

CORD L-29 1930

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué

Carrosserie cabriolet 4 portes

Moteur avant, 8 cylindres en ligne

Cylindrée 4 893 cm3

Puissance 125 ch

Vitesse maximale 130 km/h

Kilométrage 5 200 km

Numéro de série 2926748


En 1924, Errett Lobban Cord avait sauvé la marque Auburn de la faillite en appliquant un clinquant restyling aux modèles invendus de la marque. Une fois celle-ci tirée d’affaire, il en avait pris le contrôle puis avait créé sa propre marque et racheté Duesenberg, créant un groupe automobile de prestige. La Cord L-29, dévoilée en 1929, s’insérait entre les Auburn et les Duesenberg. Elle était dotée d’un 8 cylindres en ligne Lycoming – marque qui appartenait aussi à Cord – et d’une innovante transmission aux roues avant. Impressionné par les performances en course des Miller à traction avant, Cord avait acheté les droits de cette transmission pour l’adapter à une voiture de route. Si le procédé était viable pour des courses limitées dans le temps, il ne tenait pas la longueur pour un usage dans la durée. Il lui manquait les joints homocinétiques qui allaient faire le succès de la Traction d’André Citroën quelques années plus tard et la Cord contribua probablement à dégouter les américains du principe pendant plusieurs décennies. Outre une meilleure tenue de route, la traction offrait un centre de gravité abaissé qui permettait d’offrir une meilleure habitabilité, des voitures plus basses et donc plus aérodynamiques et une allure surbaissée donnant une grande liberté aux stylistes. L’esthétique était l’un des chevaux de bataille de Cord qui avait compris que « la laideur se vend mal », avant que le designer Raymond Loewy n’en fasse sa devise. Le styliste Al Leamy avait dessiné une superbe carrosserie basse et allongée qui faisait de la L-29 l’une des américaines les plus élégantes d’avant-guerre. Malheureusement, le krach boursier de Wall Street d’octobre 1929 ruina une partie de la clientèle que visait Cord. Malgré des prix de vente revus à la baisse, la carrière de la première traction avant de série prit rapidement fin. Il en fut tout de même construit 5 010 jusqu’en 1932, en comptant les voitures livrées en châssis nus aux carrossiers. Cette Cord L29 Phaeton de 1929 porte le numéro de châssis 2926748 et n’a connu que deux propriétaires, le dernier pendant 70 ans. Elle n’a eu qu’une plaque d’immatriculation. Elle a appartenu à la famille Romeu, les magnats du textile de Barcelone, dans les années 1970. Sa carrosserie n’a jamais été restaurée, mais a juste été rafraichie et remise à niveau. Son moteur a été récemment démonté et entièrement restauré. Elle possède tous ses papiers d’origine. La L-29 est aujourd’hui l’une des grandes classiques américaines aux côtés des Duesenberg, Packard et Cadillac des années 1930, archétype de l’ère des « multicylinders » qui connurent étrangement leur apogée pendant la grande crise économique outre-Atlantique.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente