Lot n° 12

CITROËN DS 20 DÉCOUVRABLE (AEAT)…

Vente terminée

Carrosserie berline découvrable,

4/5 places

Moteur avant, 4 cylindres en ligne

Cylindrée 2 347 cm3 (DS 23)

Puissance 163 ch

Vitesse maximale 179 km/h

Production 7 exemplaires référencés

Kilométrage 63 575 km

Numéro de série 4715948


Citroën avait étonné le monde avec sa DS à la ligne futuriste en 1955. Mais au-delà de sa spectaculaire carrosserie aux allures de fusée, la technologie utilisée était tout simplement inédite et peut-être plus futuriste encore. Elle faisait appel à une très innovante suspension hydropneumatique à quatre roues indépendantes à assiette constante, des freins, un embrayage et une direction assistée, le tout combiné à la traction avant dont Citroën était le spécialiste incontesté à l’époque. Elle offrait une tenue de route et un confort qui allait en faire un modèle du genre. Il est étonnant de constater qu’en dehors de Rolls-Royce qui fit un temps appel à la suspension hydraulique Citroën, la DS ne fit aucune émule et ne fut jamais copiée. Elle reste unique en son genre. Le moteur original de la DS 19 était un 1 911 cm³ à soupapes en tête à course longue qui céda la place à un moteur à course courte de 1 985 cm³ (DS 20) en 1966 qui sera plus tard proposé avec des cylindrées de 2 175 cm³ (DS 21) et 2 347 cm³ (DS 23). En septembre 1967, l’avant de la DS est remodelé et doté de phares orientables. Outre la berline, d’autres modèles de DS étaient proposés, notamment l’ID, une version simplifiée, l’immense break Safari et le cabriolet, créé par le carrossier Henri Chapron, et repris plus tard à son compte par la marque. Quelques transformations artisanales virent le jour, comme cette rarissime DS découvrable. Cette DS 20 dont la date de première mise en circulation du 25 octobre 1972 indique un modèle 1973 est une berline qui a été transformée par AEAT (Anciens Établissements Ansare & Teisseire) en découvrable avec toit en Alpaga noir repliable sur toute sa longueur. Seulement sept exemplaires de ces transformations sont actuellement référencés. Achetée à la fin des années 1990 par son actuel propriétaire, elle a fait l’objet de tout un ensemble de travaux de restauration, extérieur et mécanique à partir de 2013. Elle a une carrosserie rouge Masséna en excellent état. Les chromes sont en bon état et sans trace d’oxydation. L’intérieur en cuir brun en très bel état de présentation est d’époque, les moquettes beiges sont neuves. La planche de bord et toute son instrumentation en très bon état sont conformes au modèle d’origine. Le moteur a été remplacé par un moteur de DS23 qui a reçu une nouvelle chaîne de distribution et l’ensemble mécanique présente un bel aspect dans un compartiment moteur très propre. La voiture est équipée de pneus Vredenstein neufs. Un modèle rare dans cette configuration.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente