Lot n° 24

ROLLS ROYCE 20/25 1933

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué

Carrosserie cabriolet 2 portes, 4

places, Thrupp & Maberly

Moteur avant, 6 cylindres en ligne

Cylindrée 3 699 cm3

Puissance estimée à 100 ch

Vitesse maximale 150 km/h

Kilométrage 5 415 km

Numéro de série GLZ9


Après la Première Guerre, Rolls-Royce avait dû revoir sa politique du modèle unique et en 1922, avait dévoilé la Twenty, la petite Rolls-Royce 20 HP. Elle permettait à la maque de satisfaire le marché de plus en plus important des propriétaires-conducteurs qui appréciaient la qualité technique de Rolls-Royce mais n’avaient pas besoin d’une voiture aussi encombrante que la 40/50 HP Silver Ghost ou la Phantom. La Twenty s’avéra parfaitement adaptée à un usage individuel tout en permettant les longs voyages « continentaux » si chers aux conducteurs britanniques bridés par leur insularité. Son héritière, la 20/25 HP, présentée en 1929, rafraîchissait le concept avec des améliorations importantes, notamment une version réalésé de 3,1 litres à 3,7 litres du six cylindres à soupapes en tête de la Twenty et donc plus puissante. Cette nouvelle puissance permettait aux carrossiers à façon de mieux satisfaire une clientèle qui exigeait des modèles plus grands, plus opulents et mieux équipés sans trop réduire les performances du modèle. Les premiers châssis 20/25, hormis leur moteur, étaient identiques à ceux des dernières Twenty. On retrouvait donc sur la 20/25 le levier de vitesses à droite, les freins servo-assistés et les volets de radiateur verticaux dans le style de la grosse Phantom, adoptés par la Twenty à partir de 1926. Produite en même temps que la Phantom II, la 20/25 bénéficiait de nombreuses caractéristiques empruntées à sa grande sœur, notamment les vitesses synchronisées et la lubrification centralisée du châssis et devint la Rolls-Royce la plus vendue de l’entredeux-guerres. Cette Rolls-Royce 20/25, sorti d’usine en 1933, porte le numéro de châssis GLZ9 et a été carrossé la même année en « Four light two door Drop Head Coupé » autrement dit en cabriolet deux portes quatre fenêtres par Thrupp & Maberly qui fabriquait autrefois les carrosses de la cour d’Angleterre. La voiture a été restaurée il y a une vingtaine d’années et se trouve toujours en excellent état, ainsi que son moteur. Elle possède tous ses documents d’origine.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente