Lot n° 18

MARIUS-JOSEPH SAÏN (1877-1961)…

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
Diane Chasseresse
Important bronze à la cire perdue à patine dorée nuancée brune.
Signé sur la terrasse et annoté Cire perdue Susse frères Fondeurs Paris.
Fonte ancienne, vers 1930.
H : 210 / L : 140 / P : 50 cm

Avant de s’installer à Paris en 1902 et de poursuivre des études à l’école des Beaux-Arts, Marius Saïn a fréquenté celle d’Avignon puis de Marseille.
Lors de sa formation il a travaillé sous la direction des célèbres sculpteurs Gabriel Thomas, Antoine Injalbert et Henri Allouard et collaboré avec Félix Charpentier dans son atelier.
L’influence et la renommée en tant que peintre dans la capitale de son grand frère Paul Saïn lui permettra de rencontrer toute l’intelligentsia de l’époque et de recevoir de nombreuses commandes privées et de l’état avec de nombreux monuments.
La sculpture que nous vous présentons est probablement une pièce unique réalisée vers 1930.
Elle présente de très beaux effets de surface pour suggérer la texture des étoffes.
Elle est représentative du travail monumental qui a souvent accompagné Saïn dans son oeuvre.
On retrouve dans celle-ci la beauté des femmes nues qu’il appréciait tout particulièrement et l’influence de ses maîtres.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente