Lot n° 16

Félix ZIEM (1821-1911)

Vente terminée
Lever du soleil sur le Grand Canal, Venise
Huile sur panneau d’acajou
Signé en bas à droite et titré au dos du panneau sur une étiquette
Au dos du panneau, tampon du marchand E.Schwartz (actif entre 1897 et 1906 *)
71 x 92 cm
Dans son important cadre d’époque en bois sculpté, stuqué et doré.
Provenance :
Collection de M. Eugène Camille Lambert (1871-1948), acheté le 18 octobre 1917 (étiquette au dos indiquant le titre et la provenance et cachet en cire rouge du collectionneur et marchand).

A la fin de sa vie, Ziem collabore avec ses d’élèves, notamment Eugène-Camille Lambert (1871-1948), son ami et complice. Ce dernier aidera la veuve de Ziem lors de l’inventaire des œuvres de l’artiste restées dans ses ateliers de Paris et Nice. Il rédigera le premier catalogue de l’œuvre de Félix Ziem. Eugène Lambert ouvre par la suite une galerie à Cannes puis à Vichy où il expose des tableaux de son maître.

Peintre voyageur, admirateur de Constantinople, du Caire et des grands ports de la Méditerranée, c’est à Venise que Ziem établit sa villégiature, véritable lieu d’ancrage et « Patrie idéale » de l’artiste selon Théophile Gauthier. Entre 1845 et 1892, Ziem fréquente assidûment la cité des Doges. Il installe un atelier sur un Traghetto (large gondole) en 1847, ce qui lui permet de peindre sur le motif, de saisir la lumière, les variations météorologiques et atmosphériques de la Sérénissime.
Grâce à sa touche d’aquarelliste et à l’utilisation de glacis réalisés à base de pigments naturels, Ziem enlève la perspective de la Lagune et suggère les silhouettes encore imprécises des matures, des bateaux, de la ville dans le contrejour du soleil naissant. La fluidité de l’air et de la lumière, la dissolution des contours exécutés à l’aide de touches libres et variées annoncent la technique des impressionnistes quelques dix années plus tard.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente