Lot n° 12

HUGO Victor.

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
Manuscrit autographe. 2/3 p. in-8. 16 juin 1848. Cachet de l'inventaire de la succession Victor Hugo.
Remarquable fragment inédit de son journal, écrit au moment des journées de juin 48. «1848. Aujourd'hui 16 juin, il pleuvait, je m'étais abrité sous une porte cochère, boulevard Poissonnière. Une vieille femme vendeuse de cannes et de parapluies, y causait avec un homme, jeune et moustachu, coiffé d'un képi de garde nationale et vêtu d'une blouse. La vieille disait : - ça ne peut pas continuer comme ça. Je n'ai pas fait dix francs depuis un mois, on meurt de faim, on ne peut cependant pas s'y abonner, si ça dure il faudra pourtant bien et aller demander à ceux qui en ont. - il faudra bien». Quatre jours plus tard, devant la Constituante, Hugo prononcera son fameux discours «contre les ateliers nationaux».
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente