Lot n° 64
Vente terminée
Déesse du Maïs, Chicomecóatl
Assise sur ses pieds, elle pose ses mains sur une longue jupe, dans une attitude empreinte de sérénité. Son visage est encadré par une imposante coiffe nommée « Amacalli », qui reprend la forme d’un temple. Le bandeau central composé de quatre cercles, fait référence aux attributs de la déesse Chalchiuhtilcue, déesse de l’eau, élément indispensable à la croissance du maïs. deux épis sont sculptés en relief au dos de la coiffe.
Pierre volcanique rouge à patine brun gris.
Culture Aztèque, Mexique
1200 - 1521 apr. J.-C.
H. 31 – l. 14 – Ep. 13 cm
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente