Gazette Drouot logo print
Lot n° 235

PARIS, MANUFACTURE DE DIHL ET GUERHARD...

Abonnez-vous pour connaître le résultat
Estimation : Réservé aux abonnés

PARIS, MANUFACTURE DE DIHL ET GUERHARD ET PIAT-JOSEPH SAUVAGE Grande plaque en porcelaine dure de forme rectangulaire à décor en brun sur fond blanc à l’imitation en trompe-l’oeil du bronze en bas-relief d’une figure de Minerve assise sur un trône, tenant une lance et une couronne de laurier et célébrée par des nymphes drapées et des putti lui apportant des vases, fleurs et coupes et jouant de la lyre et de la trompe. Signée et datée : Sauvage in. f. manufre Guerhard. & Dihl an 6. An VI, 22 septembre 1797-21 septembre 1798. Hors cadre : 84 x 34 cm. Une fracture restaurée. Provenance : Collection Hector Le Fuel et restée dans sa descendance jusqu’à ce jour. Exposition : Vraisemblablement le Bas-relief imitant le bronze peint sur porcelaine pour la manufacture de Dihl et Guérhard dite d’Angoulême, rue du Temple, près le Boulevard, présenté au Salon du 1er Thermidor an VI au muséum central des Arts n° 362 (19 juillet 1798, musée du Louvre) Biographie : Le peintre Piat-Joseph Sauvage (1744-1818, fig. 1), membre de l’Académie Royale en 1781, se distingue dans le genre de trompe-l’oeil imitant la sculpture. Il réalise dans les années 1780 de nombreux travaux de décor intérieur pour les palais royaux dont les dessus de porte de la salle à manger de la Laiterie de la Reine à Rambouillet, décor réalisé sous le contrôle d’Hubert Robert et resté en place jusqu’à maintenant, et le décor (aujourd’hui disparu) du plafond du salon de la laiterie du Hameau de Marie-Antoinette à Versailles, pour lequel il reçut 1,200 livres en 1787. Outre la peinture décorative, Sauvage a réalisé ce style de peintures sur des supports variés : marbre, soie, ivoire ou porcelaine. Ces plaques ou panneaux sont peints de sujets à l’antique avec des amours et autres personnages, des autels, des attributs bachiques etc. Un tableau peint par Sauvage sur marbre représentant un buste de Joséphine couronné par Minerve, conservé à la Malmaison est comparable à notre plaque de porcelaine, la déesse de la Guerr

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente