Lot n° 591

AIGNAN Étienne

Vente terminée

Brunehaut, ou les successeurs de Clovis, tragédie en cinq actes et en vers, suivie de notes historiques. Paris, Vente, 1811. In-8, maroquin rouge, bordure et roulette en encadrement, armoiries au centre, dos lisse décoré des emblèmes napoléoniens, pièce de titre de maroquin havane, roulette intérieure, tranches dorées (Reliure de l’époque).

Édition originale de cette tragédie historique relatant les conflits entre les différentes branches de la dynastie des Mérovingiens à la fin du VIe et au début du VIIe siècle. Étienne Aignan (1773-1824), issu de la petite noblesse de l’Orléanais, fut d’abord secrétaire général de plusieurs préfectures de province, puis celle de Paris. Piqué de lettres et de poésie, il collabora au journal La Minerve et écrivit des tragédies historiques : La Mort de Louis XVI (1793) et Le Martyre de Marie-Antoinette d’Autriche, reine de France (1796). Il fut aussi l’auteur d’une traduction de l’Iliade et de plusieurs romans anglais. Il fut élu à l’Académie française en 1814. Sa pièce Brunehaut ou les successeurs de Clovis fut jouée pour la première fois au Théâtre français le 24 février 1810. Mademoiselle Raucourt interprétait le rôle de Brunehaut.

Reliure aux armes de Napoléon, le dos orné d’emblèmes impériaux, abeilles et monogramme.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente