Gazette Drouot logo print
Lot n° 37

FOU en chêne sculpté en haut relief...

Abonnez-vous pour connaître le résultat
Estimation : Réservé aux abonnés

FOU en chêne sculpté en haut relief et polychromé, élément de façade d'une maison en pan-de-bois. Le personnage grotesque, la bouche ouverte et tirant la langue, est debout, les jambes fléchies, s'appuyant sur un bâton; il est vêtu d'une tunique fendue sur les cuisses aux pointes portant des houppes, sa tête coiffée d'un bonnet d'âne lui entourant le visage.
Vers 1500
Hauteur: 94,5 cm
(quelques manques, vermoulures et restaurations)
OEuvres de charpentiers de la « petite cognée » davantage que d'imagiers, les décors des maisons à colombages ou en pande- bois tiennent une place à part dans la sculpture de la fin du Moyen Age. Les bouffons grimaçants font partie des personnages festifs et drolatiques souvent représentés sur les sablières tant sur les églises que sur les maisons venant contrebalancer les sujets religieux. On en trouve ainsi de nombreuses représentations, notamment en Bretagne, à Saint-Brieuc, à Morlaix ou encore à Nantes où un fou sert de culot à l'apothicaire de la maison Mellet. Victimes d'incendies, de l'évolution de l'urbanisme avec ses règlements et ses plans d'alignement, considérés aussi comme des freins à la modernisation et à la prophylaxie, des ensembles entiers de maisons en pan-de-bois ont été détruits au cours de siècles. Ce fou constitue ainsi un précieux témoignage, particulièrement représentatif, de cet art du Moyen Age de la charpenterie de la petite cognée.
Ouvrage consulté: D. Leloup, Maisons en pan-de-bois de Bretagne, Rennes, 2002.

Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente