Lot n° 20
Résultat : Non Communiqué
ƒ IMPORTANTE STATUE DE DIGNITAIRE MAYA, JAINA CLASSIQUE RÉCENT, ENV. 550-950 AP. J.-C.
Hauteur: 30.6 cm. (12 in.)

$98000-130500

PROVENANCE Collection Jay C. Lef (1925-2000),
Pennsylvanie, Uniontown, à la fn des années 1950

Jay C. Lef fut le plus jeune président et dirigeant exécutif de la banque fondée par sa famille en 1947. Il fut aussi un collectionneur passionné d'oeuvres provenant de nombreuses civilisations qui sont aujourd'hui présentes dans plusieurs musées américains d'importance, comme celles que l'on retrouve dans l'aile Michael C. Rockefeller du Metropolitan Museum of Art.

Jay C. Lef was the youngest president and chief executive oficer of the bank his family founded in 1947. He also was an avid collector of the arts of many cultures, and works from his collection are found in major American museums including the Metropolitan Museum's Michael C. Rockefeller wing devoted to the arts of Africa, Oceania and the Americas.
Collection privée américaine, acquise auprès de cette dernière en 1983
Ancient Art of the New World, New York, acquise auprès de cette dernière en 2004
The Fiore Arts Collection, Amérique du Nord, acquise auprès de cette dernière en 2004

EXPOSITION
Pennsylvanie, Pittsburgh, Carnegie Institute,
Exotic Art from Ancient and Primitive Civilizations.
Collection of Jay C. Lef, 15 octobre 1959 - 3 janvier 1960
New York, Brooklyn Museum, Ancient Art of
Latin America from the Collection of Jay C. Lef, 22 novembre 1966 - 5 mars 1967
Pennsylvanie, Allentown, Allentown Art Museum,
Pre-Columbian Art from Mesoamerica from the Collection of Jay C. Lef, 13 février - 2 avril 1972
Virginie-Occidentale, Huntington, Huntington
Galleries, Ancient Art from Middle America,
Selections from the Jay C. Lef Collection, 17 février - 9 juin 1974
Boston, Museum of Fine Arts, prêt, 2 novembre 2010 - 2019
BIBLIOGRAPHIE Fairservis, W.A., Exotic Art from Ancient and Primitive Civilizations, Collection of Jay C. Lef,
Pittsburgh, 1959, n° 481
Easby, E.K., Ancient Art of Latin America,
From the Collection of Jay C. Lef, New York, 1966, p. 107, n° 479
Kan, M., Pre-Columbian Art from Mesoamerica from the Collection of Jay C. Lef, Allentown, 1972, n° 56
Linduf, Ancient Art from Middle America,
Selections from the Jay C. Lef Collection,
Huntington, 1974, p. 106, n° 134

Statuette avec des traces de pigments bleu, crème et noir sur l'ensemble et représentant un dignitaire d'allure robuste exprimant un geste du bras droit avec une main légèrement refermée qui enserrait autrefois un objet, au bras gauche replié et plaqué vers la poitrine, au visage ovale avec un nez proéminent et des yeux fermés, un ventre retombant et cerclé d'un pagne noué à l'arrière, vêtu d'un manteau par-dessus son épaule gauche, orné d'ornements d'oreilles émergeants, coifé d'un haut turban volumineux et avec des cheveux striés qui retombent sur l'arrière de son cou.
Les représentations les plus réalistes des habitants de la zone Maya ont été réalisées sur les statuettes en terre cuite de Jaina, une petite île au large de la côte de Campeche. Jaina est un site occupé de 300 av. à 1000 ap. J.-C environ, où les Mayas ont déposé les ossements des membres de leurs familles pour y être enterrés avec des vases et des personnages en céramique destinés à accompagner le défunt dans l'Autre Monde.
Réalisés souvent dans un style réaliste proche du portait, les fgurines mayas de la fn de la Période Classique sont une source de renseignements ethnographiques en ce qui concerne les vêtements, les caractéristiques physiques et la vie quotidienne. Une analyse des détails permet de déceler les signes de statut social.
Cette représentation spécifque à l'allure afirmée et animée, tenant probablement ici une ofrande ou un instrument, arbore un turban distinctif qui peut suggérer un personnage appartenant à la caste sacerdotale qui participe à un rituel religieux.
La classe sociale des prêtres et des devins mayas regroupait des fonctionnaires afectés aux cultes et qui opéraient selon une hiérarchie bien établie car ils servaient d'intermédiaires entre la population et les divinités.
La représentation d'un prêtre à l'allure afirmée revêtait clairement une allusion fonctionnelle et culturelle tant dans l'existence terrestre que dans l'Au-delà.
Pour une statue royale similaire, voir McNear, High Cultures in the Americas before 1500, 1982: p. 17, n° 33.

IMPRESSIVE MAYAN STANDING FIGURE OF A NOBLEMAN, JAINA
The robust dignitary gesturing with the right arm and hand slightly clenched once holding an implement, the left arm bent and raised near the chest, his oval face with prominent nose and close-set eyes, his relaxed belly encircled by a sashed loincloth knotted on the reverse, a mantle draped over his left shoulder, adorned with projecting ear ornaments, tall volumetric turban and striated hair surrounding the back of his neck; traces of blue, cream, and black pigment remaining overall.
The naturalistic depictions of the Maya are most eloquently captured in the terracottas from Jaina, a small island of the coast of
Campeche. Jaina was a Maya center occupied from ca. 300 B.C.-1000 A.D., where the Maya brought the bones of family members to be interred accompanied by ceramic vessels and fgurines as escorts to accompany the deceased on their journey to the Underworld.
Created often in a realistic, portrait-like style, the Late Classic Maya fgurines are an ethnographic source bringing to life the dress, physical traits and daily life. Their studied details reveal hallmarks of social status.
The compelling, gesticulating fgure, once holding an ofering or implement, sports a distinctive turban suggesting the possibility that he is a member of the priestly caste in the midst of a divination ritual. The Maya class of priests and diviners were cultic functionaries operating within a well-defned hierarchy as they served as intermediaries between the population and deities.
Clearly the tall authoritative priest's portrayal had a function and cultural signifcance both in life and in death.
For a similar regal fgure, see McNear,
High Cultures in the Americas before 1500, 1982: p. 17, no. 33.

Pour enchérir, veuillez consulter la section « Informations de vente » 
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente