Lot n° 21
Vente terminée
BIJOU HISTORIQUE - Bracelet large plat ouvrant, en or jaune 18k (750 millièmes) sur lequel est fixé un médaillon amovible supportant des armoiries. Inscription à l’intérieur « Paul à Cécile, le 13 février 1861 ». Chaînette de sécurité. 
Ce bijou est un peu l’histoire de la Belgique car il lie une famille aristocratique à une famille de la grande industrie. Il s’agit d’un cadeau de promesse de mariage datant du milieu du XIXe siècle réunissant les armoiries de deux familles. Le baron Paul de Fierlant épouse en 1861, année indiquée sur le bracelet, Cécile Françoise Marie Zaman, fille de Joseph Emmanuel Jérôme Zaman, grand industriel et sénateur belge, anobli en 1856. Les armoiries peuvent être décrites comme suit. Celles des de Fierlant (parti d’argent et de gueules, quintefeuille de l’un en l’autre) et celles des Zaman (de gueules à trois fasces d’argent. Chaque fasce est chargée de mouchetures d’hermines de sable, la première en contient cinq, la seconde en a quatre et la troisième a trois mouchetures). Le père de Cécile offre à sa fille et à son gendre en 1868 le château de Limal qui est encore actuellement dans la famille. Paul, quant à lui, sera bourgmestre de Limal entre 1896 et 1911. La baronne Cécile de Fierlant quittera ce monde en 1921, soit dix ans après son cher époux. Ce bracelet offert en 1861 nous fait entrer à la fois dans une histoire d’amour et dans la politique belge du XIXe siècle. 
Longueur interne du bracelet : 17 cm. 
Poids brut : 85,7 g. 
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente