Lot n° 41
Vente terminée
Charles de BÉRIOT (1802-1870) violoniste et compositeur, mari de la Malibran. 5 L.A.S., Ixelles ou Bruxelles 1840-1846, à l’éditeur musical Étienne Masset, à Paris ; 12 pages et demie in-8, 4 adresses.
Ixelles 20 juillet 1840. « Mme Garcia s’était trompée de date, ce n’est que vers la fin du mois, ou au commencement d’août que je me marie »… Il allait en faire part à Masset et Troupenas. « Thalberg est à Baden et Listz aussi »… Bruxelles 25 mars 1843, recommandant Kufferath, pianiste et élève de Mendelssohn, pour lui faire connaître quelques collègues ; il lui « remettra un exemplaire de mon dernier air avec mes corrections bien importantes »… [11 janvier 1844]. Il annonce l’envoi de son 4e Concerto avec accompagnement de piano ; il mettra la dernière main à l’orchestre après l’avoir fait exécuter par Moeser, en concert. C’est « de la même coupe que le premier concerto, mais beaucoup plus à effet et plus brillant. […] Wolff vous a remis nos six derniers duos »… Il s’occupe d’une méthode de violon… Thalberg sera bientôt à Paris : « il vous remettra un duo sur la Semiramide qu’il jouera avec Sivori à Londres, et qui est plus heureux que celui des Huguenots »… 28 octobre 1845. « J’ai reçu l’air varié que vous m’avez envoyé pour Thérèse, elle le joue déjà comme un ange, et elle voudrait le faire entendre dans un concert au profit des pauvres […] ce serait une bonne occasion pour le faire entendre et en même temps pour bien corriger toutes les fautes »… 3 avril 1846. Un certain Schmidt, du « bureau de biographie d’archives &c. » lui a demandé « des notes sur ma biographie et cela en m’envoyant un travail déjà fait et tout estropié afin de me mettre dans la nécessité de le rectifier, pour ensuite me faire souscrire »… Il accepte de souscrire, mais seulement à la partie de l’ouvrage où lui-même figurera…
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente