Lot n° 43
Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
Trigonolithe à trois pointes. Celle du centre forme une montagne stylisée et agrémentée sur la partie haute d'un décor concentrique incisé. Chaque extrémité présente deux têtes de divinités «Zemi», les yeux grands ouverts symbolisant la vision chamanique. L'expression de leurs visages est vigoureuse et personnifie le pouvoir de ce dieu associé à la virilité et à la fécondité. Force indispensable à la germination de la terre et la procréation de la femme. D'après Jacques Kerchache, la protubérance de ces formes délicates et sensuelles rappelle la tubercule prenant sa force au coeur de l'obscurité de la terre. D'après Monsieur Antonio de Torres, la société Taïno est dirigé par des chefs de clan appelé «Caciques». Chacun de ces seigneurs possède trois pierres comme celle-ci, elles font l'objet d'une grande dévotion. Chacune d'elle conservée dans la maison temple du Cacique possède ses propres vertus: attirer la foudre, faire tomber la pluie, ou fertiliser la terre. Le prêtre chamane les invoquait au cours des rituels en leurs adressant des prières afin d'attirer leur bienveillance sur l'ensemble du clan. Monsieur Kerchache indique «les pierres à trois pointes comme celle-ci dont les lignes virtuelles suggèrent plus qu'elles ne disent, n'ont pu être créer que par une sorte de Brancusi des grandes Antilles... Elles sont des oeuvres pleines d'amour et notre exemplaire incarne sans nuls doutes ses formes si délicates et réfléchies.» Taino, période Arawak, Grandes Antilles, Porto Rico ou Saint Domingue, 600 à 900 après J.C. 34,5 x 17,5 x 15 cm

Provenance: acquis par Monsieur Edouard Copper Royer, dans la première moitié du 20ème siècle. Ancienne collection Thierry Cruchet, France.

Bibliographie: Taino, peuple d'amour, Bernard Michaut édition Cruchet, Décembre 2007, page 58/59.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente