Lot n° 49

ÉPOQUE TRANSITION LOUIS XV-LOUIS…

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué

SECRÉTAIRE DE DAME ESTAMPILLÉ LARDIN Amarante, bois de rose, buis, bronze doré et marbre rouge royal.
André-Antoine LARDIN, reçu Maître le 1er juillet 1750.
Poinçon de jurande JME.
H.118,5 cm, L. 68,5 cm, P. 38 cm.
Secrétaire décoré en façade de marqueterie de fleurs et de feuillage en aile de papillon. Il présente un abattant découvrant quatre tiroirs et deux casiers. En partie médiane un tiroir forme écritoire et les deux vantaux révèlent trois casiers. Sobre ornementation de bronzes ciselés et dorés, entrées de serrures, boutons de tirage et sabots...
Le règne de Louis XV a été, dans la société cultivée, celui d'une véritable promotion de la femme. Pour répondre à cette clientèle féminine toujours plus nombreuse, toujours plus éprise de confort et de raffinement, les artisans ont inventé de nouvelles formes de meubles. Le secrétaire à abattant fait partie de ces innovations.
Le mot lui-même qui vient de «secret» et indique bien l'une des fonctions essentielles du meuble. Il a été employé au milieu du XVIIIe siècle avec une singulière fantaisie. Le secrétaire classique mesure 140 à 160 cm de haut sur 80 à 100 de large.
En revanche, les très petits secrétaires de dame, sont recherchés comme le sont les modèles hors série.
ANDRÉ ANTOINE LARDIN fut reçu maître en 1750. Il a produit, à côté d'autres meubles tels que des secrétaires, des bureaux, de petites tables, une quantité considérable de commodes. Tous ces meubles, classiques par leur forme et leur décor, sont de bonne fabrication. Ils sont ornés, pour la plupart, de placages de bois de rose ou de bois violet marquetés de feuilles, parfois en aile de papillon, dans des encadrements sombres de palissandre. La marqueterie de fleurs, d'oiseaux, de trophées, d'urnes, voire de paysages, apparaît plus rarement, aussi bien sur des meubles Louis XV que Louis XVI...»
Bibliographie:
Pierre Kjellberg, Le Mobilier Français du XVIIIe siècle, Les Editions de l'Amateur, 2002, p. 523.
Pierre Kjellberg, Le Meuble Français et Européen du Moyen-Age à nos jours, Editions de l'Amateur, Paris, 1991, pp. 217, 218, et 219.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente