Lot n° 48

ROBERT COMBAS (Né en 1957 à Ly…

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué

SANS TITRE-1985
Acrylique sur toile Signée et datée au dos: 1985
231 x 166 cm (cadre inclus)
Catherine Millet résume très bien comment situer
Combas, et la Figuration libre, dont il s'est voulu le leader, par rapport aux courants de peinture contemporains italiens et allemands. «Cet art qui prétend mépriser les références nobles de l'histoire de la peinture est aussi loin de la nostalgie expressionniste des Allemands et de la conception chiriquienne des Italiens que du culte des avantgardes des années 60-70 pour quelques grandes figures de la tradition moderniste.»
Catherine Millet, «Robert Combas. L'enfance de l'art», dans Combas, cat. exp.page 33, Roger Pailhas (dir.), Marseille, ARCA, nov-déc 1984, Marseille, ARCA, 1984.
Thierry Laurent écrit, en 1999, au sujet de la Figuration Libre, ces mots qui résument bien ce courant dont Robert Combas est le principal acteur: «La Figuration Libre ignore toute esthétique de l'idée. Elle donne à ‘'voir'' et non à ‘'concevoir''. Elle n'est que ‘'peinture'', ‘'mimésis'', image déformante et ironique, impropre à dévoiler une quelconque vérité, autrement que par l'écran d'une perception aliénée à un schématisme de masse [...]. La Figuration Libre est une fantasmagorie. Elle est anti-discours, esthétique de la jouissance visuelle jusqu'à l'overdose. Mais par cette spontanéité - théâtralisée comme une surenchère -, cette rage absolue de s'affirmer, elle séduit avec le charme de la mythomanie enfantine. (10) [...] La Figuration
Libre doit être observée pour ce qu'elle est et non pour ce qu'elle ne prétend pas e?tre. Elle n'est qu'une esthétique du goût kantien qui s'analyse si simplement en terme de ‘'sens commun'', de pur plaisir, à la fois subjectif et ‘'universellement communicable sans le secours d'aucun concept'', ce goût ‘'universellement partagé'' tirant son fondement de «ce besoin de communication universelle, qui semble venir d'un pacte originaire dicté par l'humanité même».
Thierry Laurent, La figuration libre Paris-New-York, Paris, Au Même Titre, 1999, p.56.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente