Lot n° 88

GANDHI MOHANDAS KARAMCHAND (18…

Bidding closed
L.A.S. « M. K. Gandhi » et « Old Friend », Ahmedabad 18 septembre [vers 1916 ?, à son ami Hermann KALLENBACH] ; 4 pages in-8 (bords renforcés au ruban adhésif) ; en anglais.
Belle lettre de son Ashram d’Ahmedabad à un ami emprisonné. [Hermann Kallenbach, d’origine allemande, était alors détenue dans un camp en Angleterre.]
Il est surpris que son ami n’ait pas reçu les projets de décrets, et lui en renvoie une copie. Il attend avec anxiété ses critiques. Beaucoup de gens lui ont envoyé les leurs et il n’est pas bouleversé. Il y a peu ou rien à modifier. Miss Sonja SCHLESIN (son ancienne secrétaire) a perdu son frère… Il a entre les mains un cas de fièvre grave. Il s’agit de l’un des détenus tamouls. Le cas prend toute son énergie et ses compétences. Il croit que cela cédera au traitement qui est pratiquement fortifiant : l’homme souffrait de trop manger. Il sait que ce n’est pas bien. C’est aujourd’hui le 12e jour. Puis il y a Ramdas [Swami RAMDAS (1884-1963), philosophe et pèlerin indien] qui se remet lentement d’une attaque sévère de dysenterie. Le troisième cas est celui d’un ami qui souffre d’une cirrhose du foie naissante. On peut imaginer dans quel état il se trouve. Cependant il est assez calme.
Il fait ce tableau à son ami pour lui montrer qu’il y a beaucoup d’hommes de sa connaissance qui souffrent peut-être beaucoup plus que lui peut-être Les maux physiques sont souvent plus importants que la privation de liberté quand elle ne porte pas de stigmates. Comme Gandhi le lui a déjà dit, il peut mettre à profit son incarcération : il suffit d’influencer son entourage au lieu d’en être affecté…
 
Auction's title
Auction's date
Auction location