Lot n° 82

EISENHOWER DWIGHT DAVID (1890-…

Vente terminée
Résultat : Non Communiqué
L.S. « D.E. », Washington 5 mai 1958, à Harry M. ANHOLT, Realty Hotels, Inc., à New-York ; 2 pages in-4 dactylographiées à en-tête The White House ; en anglais
Plaidoyer du Président pour la modernisation du Département de la Défense.
Comme Harry le sait sans doute, Eisenhower ne ménage aucun effort pour obtenir une législation qui amène le Département de la Défense à s’organiser pour satisfaire aux exigences modernes en matière de sécurité avec une efficacité maximale et un coût minimal. Eisenhower en appelle à l’expérience d’homme d’affaires de son ami : à présent, le Département fonctionne comme le ferait une corporation où chaque subordonné d’importance rendrait compte séparément et indépendamment au Comité directeur, faisant l’impasse sur le Directeur général. Ce serait ingérable et intolérable à la longue parce qu’une compétition rude aux unités mieux organisées produirait bientôt un compte de résultat qui mènerait le désastre. Or aujourd’hui le Département de la Défense a un système similaire, ou une absence de système, alors même que chacun sait que sa compétition est la plus féroce du monde, à savoir, celle fournie par la puissance militaire de l’Union Soviétique. Le seul but du Département de la Défense étant la sécurité de la Nation, il doit réussir. Évidemment, dans une entreprise prospère, le Comité directeur fait confiance au Directeur général exécutif pour prendre des décisions concernant les détails de programmes et d’opérations. De même, le Secrétaire de la Défense devrait, suivant la politique générale du Congrès, s’assurer de la direction, de la réactivité et de l’administration économique de la Défense, tout en gardant la flexibilité nécessaire de modifier les programmes, l’organisation et la doctrine, en fonction de la technologie en mutation constante. C’est cette technologie même, dont les progrès s’accélèrent d’année en année, qui est l’un des motifs les plus impérieux pour donner au Secrétaire de la Défense l’autorité nécessaire pour maintenir la Défense en forme et prête à toute tâche qui lui incomberait, jour ou nuit… Il espère que cette analogie éclaire le besoin pressant de moderniser la Défense ; il envoie des lettres similaires à un nombre d’amis du monde des affaires…
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente