Lot n° 67

EINSTEIN ALBERT (1879-1955).

Bidding closed
POÈME autographe signé, L.S. et PHOTOGRAPHIE avec dédicace autographe signée, 1939-1941, à la psychanalyste Edrita FRIED ; trois documents rassemblés sous un cadre.
Bel ensemble offert par Einstein à son amie la psychanalyste Edrita Fried.
La psychanalyste Dr. Edrita FRIED (1911-1981) a émigré aux États-Unis en 1938 après avoir effectué son doctorat à l’université de Vienne, sa ville natale. Peu de temps après son arrivée aux États-Unis, elle rencontre Einstein et l’aide à écrire des lettres en anglais, notamment pour la lettre concernant la bombe atomique et adressée au président Roosevelt
Copie dactylographiée d’un extrait de sa lettre au Président Franklin Delano ROOSEVELT, du 2 août 1939, avec signature autographe « Albert Einstein » (8,6 x 15,5 cm ; en anglais) envisageant la possibilité de développer la bombe atomique.
Certains travaux récents de E. Fermi et L. Szilard, qui lui ont été communiqués en manuscrit, font penser que l’élément uranium pourrait être transformé en une nouvelle et importante source d’énergie dans un avenir proche. Il peut devenir possible de créer une réaction nucléaire en chaîne dans une grande masse d’uranium, générant de grandes quantités d’énergie et de grandes quantités de nouveaux éléments de type radium. Ce nouveau phénomène conduirait également à la construction de bombes et il est concevable que des bombes extrêmement puissantes d’un nouveau type puissent ainsi être construites. Une seule bombe de ce type, transportée par bateau et explosant dans un port, pourrait très bien détruire tout le port et une partie du territoire environnant. Cependant, de telles bombes pourraient bien s’avérer trop lourdes pour un transport aérien.
Photographie d’Einstein avec dédicace autographe signée « Frau Fried im Gedanke A. Einstein » (33,3 x 25,8 cm) : Einstein est assis dans un fauteuil, dans sa bibliothèque, une pipe à la main.
Poème autographe signé « A. Einstein », daté « 1941 », en allemand (7,3 x 14,3 cm), 2 quatrains exprimant ses remerciements pour l’aide que lui a apportée Edrita Fried.
« Wenn was fürchterlich pressiert
Da wird Pein empfunden
Wenn nicht schnell wer assistiert
Und man wird entbinden.
Halfst mir, obs schon spät und
Nacht Hartig und gescheit.
Hast es meisterlich gema
Dank dir, edle Maid. »
Traduction approximative : Si une chose est très urgente Cela va causer du tourment A moins que l’on soit vite assisté Et on peut ainsi accoucher. Vous m’avez aidé, jusque tard dans la nuit Rapidement et avec intelligence Vous l’avez fait de façon magistrale Merci, noble femme.
Auction's title
Auction's date
Auction location