Lot n° 61

EINSTEIN ALBERT (1879-1955).

Vente terminée
L.A.S. « Papa », Berlin 27 octobre 1924, à son fils aîné Hans Albert EINSTEIN, à Zurich ; 1 page et quart in-12, adresse (Postkarte) ; en allemand.
Lettre familiale à son fils aîné, évoquant ses propres travaux.
[Hans Albert EINSTEIN (1904-1973), resté avec sa mère Mileva, était alors étudiant à l’École polytechnique de Zurich ; il deviendra ingénieur, notamment dans le génie hydraulique, après avoir émigré aux États-Unis en 1938.]
De retour de Hollande, Einstein l’invite à lui raconter ses examens, le déménagement et tout ce qu’il y a à raconter. Il prend le bateau pour Buenos Aires le 3 mars. Il ne vient malheureusement plus souvent en Suisse, car V.B. a repris l’Institut à Paris, où il craint qu’aient lieu la plupart des réunions. Il suggère à Hans Albert d’écrire à Anschütz [Hermann ANSCHÜTZ-KAEMPFE (1872-1931), inventeur et industriel] à Munich, pour faire un stage l’été dans son usine : cela lui fera plaisir. Einstein a excusé Maman auprès d’Ehrenfest [le physicien Paul EHRENFEST (1880-1933)]. Il a beaucoup de travail. Piccard [le physicien Auguste PICCARD (1884-1962)], naguère à Zürich et maintenant à Bruxelles, va faire pour Einstein des expériences électriques ayant rapport au problème du magnétisme terrestre (« Hier gibt es viel Arbeit. Piccard, der früher in Zürich war, jetzt in Brüssel wird elekt. Experimente für mich machen, die mit dem erdenmagnetischen Problem zusammenhängen. »).
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente