Lot n° 46
Vente terminée
Résultat : Non Communiqué

Nikolaos GYSIS (1842-1901)
La diseuse de bonne aventure. 1886.
Huile sur panneau.
Signée et datée en bas à gauche.
Tampon au dos :
OBERNDORFER and MALREQUISITEN TISCHLER / MUNCHEN
Etiquette de l'encadreur au dos :
Konrad Barth & Comp. Vergolderwaaren - Geschäft Munchen
74,5 x 60 cm.
Provenance : collection particulière du Sud de la France.

Nikolaos Gyzis est un artiste peintre grec rattaché à l’Ecole de Munich. Il est l’un des plus grands représentants et fervent défenseur du style académique. Il va peu à peu s’intéresser à l’impressionnisme et son style va évoluer vers la fin de sa vie. L’œuvre de Courbet va être déterminante dans sa formation.
De nombreux artistes grecs vont venir se former à l’Académie des beaux-arts de Munich. Ces artistes sont encouragés par les affinités historiques entre le royaume de Bavière et la Grèce ; en effet Otto von Griechenland, prince de Bavière devient en 1835 Othon Ier de Grèce. Un grand académisme se dégage de son style quand on regarde son Eros et le peintre (1868), avec une tendance marquée pour le clair-obscur. En 1886, il est nommé professeur à l’Académie des beaux-arts de Munich et son style évolue peu à peu, tendant vers l’impressionnisme. Sa touche est dès lors moins ductile et le peintre s’intéresse davantage aux scènes de genre. De nombreuses scènes d’intérieur comme l’Ecole secrète (1885-1886, collection privée) se rapprochent de notre tableau. La touche, le choix d’un cadrage serré, l’usage du clair-obscur et la représentation de personnages en costume traditionnel grec se retrouvent ainsi dans les deux tableaux. On peut également souligner une volonté nationaliste de l’artiste, très attaché à ses origines, dans le choix de ses thèmes.
Notre tableau est très semblable à une toile conservée à la National Gallery d’Athènes : La diseuse de bonne aventure (1885). Le sujet est identique, mais également la position des personnages, leurs expressions, la disposition du mobilier jusqu’à la carpette en peau de vache. Le rapprochement entre ces deux tableaux est d’autant plus frappant qu’ils sont datés respectivement de 1885 et 1886.
Nikolaos GYSIS (1842-1901
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente