Lot n° 2
Vente terminée
D’après Auguste PRÉAULT (1809-1879)
Le Silence, Médaillon de la tombe de Jacob Roblès (Père-Lachaise), 1843
Épreuve en bronze.
Fonte au sable.
Signé (sur le côté gauche) : A. Préault et S F Baquié.
D. 19 cm

LITTERATURE EN RAPPORT : Isabelle Leroy-Jay Lemaistre, « Le Silence », Nouvelles acquisitions du département des sculptures, 1984-1987, RMN, n°37, p. 121-123. Auguste Préault : sculpteur romantique 1809-1879, catalogue d’exposition, Paris, musée d’Orsay, 20 février –
18 mai 1997, Blois, Château de Blois, 20 juin – 28 septembre 1997, Amsterdam, Van Gogh Museum, 17 octobre 1997 – 11 janvier 1998, Gallimard, RMN, 1997.

« C’est, on le comprend aisément, une des œuvres les plus célèbres de Préault à en juger par le nombre de répétitions faites à l’époque et par l’intérêt qu’elle a suscité auprès des artistes et des écrivains. » rappelle Isabelle Leroy-Jay Lemaistre, spécialiste de la sculpture romantique à propos de l’œuvre de Préault.
Des exemplaires en plâtre du médaillon de Préault sont connus : au musée Bonnat-Helleu à Bayonne ; au musée Carnavalet à Paris ; au Hirshhorn Museum à Washington. Au tournant du siècle, il s’en trouvait un sur le piano d’Henri Murger, un dans la vente Corot, un dans la collection de G. Desvallières. Nadar en posséda également une épreuve et Millard en avait repéré un exemplaire d’après Préault servant d’enseigne rue Fontaine-St-Georges.
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente