Lot n° 23

RAOUL DU GARDIER

Result : Not available
(Wiesbaden, 1871 - Pornic, 1952)
Croisière
Signé R Du Gardier en bas à gauche
Huile sur toile, 148X247 cm
Expositions :
Salon d'Automne-Grand Palais des Champs Elysees, Paris 1905, n. 787

Littérature :
Société des Artistes Français, catalogue illustré du Salon de 1905, IIIème exposition, Paris 1905, p.148
C. N. Williams, Black & White, Londres 1905, p. 218
A. Dayot, L'art et les artistes, Paris 1905, p. 69

Raoul du Gardier intègre l'Ecole des Beaux-Arts de Paris où il se forme auprès de Gustave Moreau, de Théobald Chartran, d'Elie Delaunay et d'Albert Maignan. Depuis 1894 il expose au Salon des Artistes Français, et reçoit le prix d'honneur en 1897.En 1900 lors de l'Exposition Universelle une médaille de bronze lui est décernée pour son tableau Les Femmes kabyles. Certaines de ses oeuvres sont entrées dans la collection de Charles Hayem,le grand mécène français et ami de Gustave Moreau.L'atelier de Raoul Du Gardier se trouvait au 12,boulevard du Montparnasse et était fréquenté par de nombreux artistes parmi les plus talentueux de l'époque.
Ses oeuvres évoquent la douceur de vivre de l'entre deux guerres,en exaltant le simple plaisir de peindre,la joie de la lumière, de la couleur : ces sujets sont réalisés souvent en plein air, avec un fort sens du cadrage photographique,les femmes élégantes,les sorties en bateau dans la baie de Bourgneuf, les enfants heureux jouant sur les plages.
Raoul Du Gardier a été apprécié pour ses oeuvres de grande envergure animées par des femmes élégantes à bord de paquebots de croisière de luxe,un sujet bien représenté dans l'oeuvre du catalogue.
Les tons blancs utilisés dans la toile sont presque aveuglants, ils contrastent avec le gris de la mer qui se mêle au ciel nacré. Les personnages élégants, vêtus à la mode du temps, sont peints en détail, le point de vue est très particulier:comme si le peintre était à bord du bateau et conversait avec les personnages qui animent la scène.


Bibliographie de référence :
P. Chaigne, Un peintre à Pornic, Raoul du Gardier (1871-1952), 'Bulletin de la Société des Historiens du Pays de Retz',n°16 ad vocem
Expositions:
Société des artistes français, Salon 1905 Champs Elysées Grand Palais, Paris 1905, n. 787
Littérature:
Société des artistes français, Catalogue illustré du Salon de 1905. le 3 exposition, Paris 1905, p.148
C. N. Williams, Black & White, Londres 1905, p. 218
A. Dayot, L'art et les artistes, Paris 1905, p. 69

Raoul du Gardier intègre l'Ecole des Beaux-Arts de Paris où il se forme auprès de Gustave Moreau, Théobald Chartran, Elie Delaunay et Albert Maignan. Depuis 1894 il expose au Salon des artistes français, et reçoit le prix d'honneur en 1897. En 1900 une médaille de bronze lui est décernée à l'Exposition Universelle pour son tableau Les Femmes kabyles. Certaines de ses oeuvres sont entrées dans la collection de Charles Hayem, le grand mécène français et ami de Gustave Moreau. L'atelier de Raoul Du Gardier se trouvait au 12 boulevard du Montparnasse et était fréquenté par de nombreux artistes parmi les plus talentueux de l'époque.
Ses oeuvres évoquent la douceur de vivre de l'entre deux guerres, en exaltant le simple plaisir de peindre la joie de la lumière et les couleurs. Ces sujets sont souvent réalisés en plein air, avec un fort sens du cadrage photographique, les femmes élégantes, les sorties en bateau dans la baie de Bourgneuf, les enfants heureux jouant sur les plages.
Raoul Du Gardier était apprécié pour ses tableaux de grande envergure animées par des femmes élégantes à bord de paquebots de croisière de luxe, un sujet représenté dans l'oeuvre du catalogue.
Les tons blancs utilisés dans la toile sont presque aveuglants, ils contrastent avec le gris de la mer qui se mêle au ciel nacré. Les personnages élégants, vêtus à la mode du temps, sont peints en détails, le point de vue est très particulier: comme si le peintre était à bord du bateau et conversait avec les personnages qui animent la scène.

Bibliographie de référence :
P. Chaigne, Un peintre à Pornic, Raoul du Gardier (1871-1952), 'Bulletin de la Société des Historiens du Pays de Retz', no 16 ad vocem
Auction's title
Auction's date
Auction location