Lot n° 14

DANIEL HERNANDEZ MORILLO

Result : Not available
(Salcabamba, 1856 - Lima, 1932)
Promenade en carosse à Rome
Signé d Hernandez, situé Rome et daté 1897 en bas à gauche
Huile sur toile, 56x38,5 cm
Né d'une mère péruvienne et d'un père espagnol, il s'installe à Lima à l'âge de quatre ans. Il commence sa formation artistique à l'âge de quatorze ans, dans l'atelier de l'italien Leonardo Barbieri,qui avait travaillé comme portraitiste et daguerréotypiste en Californie pendant la période de Gold Rush.En 1872,Morillo peint une version de La mort de Socrate qui lui valut la reconnaissance du gouvernement du président Manuel Pardo et une bourse d'études en Europe. Après avoir quitté le Pérou en 1874,il arrive à Paris. Ensuite sur le conseil de son compagnon péruvien, Ignacio Merino,il étudier à Rome où il connait Maria Fortuny.Il y restera pendant neuf ans.De retour à Paris en 1883, il est élu président de la 'Sociedad de Pintores Españoles',composée d'artistes hispanophones de la région.Il était également membre de la 'Société des Artistes Français',et exposait régulièrement au Salon.
En 1912,il expose à Montevideo,à Buenos Aires et à Rome.
Avec un style précieux et un équilibre puissant entre le dessin et la couleur, il révèle la maîtrise de la couleur autant dans le paysage que dans les thèmes historiques.
Hernandez est considéré comme l'artiste de son temps, fidèle à son accent conservateur, mais attentif au nouveau.Notre tableau fait partie de la période romaine,marquée par les enseignements et l'influence coloriste de Fortuny.

Bibliographie de référence:
C Zúñiga. Daniel Hernández:Immagine e presenza, Lima,1989
Né d'une mère péruvienne et d'un père espagnol, il s'installe à Lima à l'âge de quatre ans. Il commence sa formation artistique à l'âge de quatorze ans, dans l'atelier de l'italien Leonardo Barbieri, qui a travaillé comme portraitiste et daguerréotypiste en Californie pendant la période de Gold Rush. En 1872, Morillo peint une version de La mort de Socrate et reçoit une recompense de la part du gouvernement de président Manuel Pardo ainsi qu'une bourse d'études en Europe.
Après avoir quitté le Pérou en 1874,il arrive à Paris. Ensuite sur le conseil de son compagnon péruvien, Ignacio Merino,il part étudier à Rome où il restera pendant neuf ans, travaille avec Marià Fortuny. De retour à Paris en 1883, il est élu président de la 'Sociedad de Pintores Españoles', composée d'artistes hispanophones de la région. Il était également membre de la 'Société des Artistes Français' et exposait régulièrement au Salon.
En 1912, il expose à Montevideo, à Buenos Aires et à Rome.
Avec un style précieux et un équilibre puissant entre le dessin et la couleur, il révèle la maîtrise de la couleur autant dans le paysage que dans les thèmes historiques.
Hernandez est considéré comme l'artiste de son temps, fidèle à son accent conservateur, mais attentif aux innovations. Notre tableau fait parti de la période romaine, marquée par les enseignements et l'influence coloriste de Fortuny.
 

Bibliographie de référence:
C Zúñiga. Daniel Hernández: Immagine e presenza, Lima, 1989
ad vocem
Auction's title
Auction's date
Auction location