Lot n° 42
Fragment de Christ crucifié en ambre sculptée en ronde-bosse.
Flandres ou Allemagne, vers 1500
Soclé
H_6,8 cm L_3,2 cm
L'anatomie de ce corpus christi est caractéristique des Christs de la fin du Moyen Age qui témoignent d'une étude plus exacte du corps humain comparativement à la précédente typologie byzantine.
On retrouve en effet les caractères anatomiques que l'on peut voir sur les gravures de la fin du XVe siècle comme le montre la Crucifixion de Martin Schongauer des années 1475/1480 (fig.): torse droit et étroit, sternum et diaphragme concrétisés par des points et un bourrelet, abdomen légèrement proéminent; l'extrémité d'une mèche de la chevelure reposant sur une épaule comme le périzonium court et drapé sont des éléments que l'on retrouve également sur les Christs réalisés au tournant des années 1500.
On sait que l'ambre, cette résine fossile, était essentiellement récoltée sur les rivages de la mer
Baltique pour être commercialisée en Europe. Son utilisation dans la fabrication d'objets religieux, les chapelets notamment, est attestée à Bruges et à Lübeck dès le XIVe siècle. Ce Christ est ainsi un rare témoignage de l'utilisation ancienne de cette matière avant celle plus connue des grandes cours européennes des XVIIe et XVIIIe siècles qui passaient leurs commandes aux ateliers de Königsberg ou de Dantzig.
Auction's title
Auction's date
Auction location