Lot n° 9

MAI TRUNG THU 梅忠恕 (1906-1980) …

Vente terminée

Le collier de jade, 1960

Encre et couleurs sur soie, signée et datée en haut à gauche
15.6 x 10.8 cm - 6 1/8 x 4 1/4 in Ink and color on silk, signed and dated upper left

Dans son cadre d'origine réalisé par l'artiste

L'attestation rédigée par Charlotte
Reynier-Aguttes indiquant une insertion au catalogue raisonné de l'oeuvre de l'artiste qu'elle prépare actuellement sera remise à l'acquéreur

PROVENANCE
Offert par l'artiste à une amie, dans la région de Macon, et transmis familialement depuis
Collection privée du Centre de la France

Mai Thu est reconnu pour son immense talent de portraitiste et l’oeuvre que nous présentons aujourd’hui en est l’un des exemples. Il théâtralise cette jeune femme debout, légèrement de profil, grâce à un décor quasi nu, d’une simplicité extrême, et ne laisse que les éléments essentiels à la compréhension du Détail de la signature tableau : la jeune femme au centre absorbée par l’essayage de son collier de jade.
Le jade est une pierre dont la symbolique en Extrême-Orient est très forte. Façonnée et appréciée depuis huit mille ans en Asie, les Chinois sont les premiers à voir en cette pierre des vertus magiques et protectrices et ils la portent toujours près du corps. Aujourd’hui, c’est notamment un symbole de pureté et de sagesse. Le collier de jade est ici un clin d’oeil à la pureté de la jeune fille qui nous  apparait dans la douceur de ses traits. C’est également une pierre protectrice qui a comme vertu d’éloigner le mal. L’unité des lignes, des couleurs et des formes en font un tableau marqué par une composition
très rigoureuse. Fidèle à son style, Mai Trung Thu souligne par quelques traits fins l’ovale du visage et la silhouette gracile de la jeune fille, tout en jouant sur l’intensité des couleurs. Il sait merveilleusement bien mettre en exergue la beauté féminine par l’intensité du bleu dans sa chevelure, la tenue orange et le teint pâle de c
Titre de la vente
Date de la vente
Localisation
Opérateur de vente