Lot n° 169

ANTONI CLAVÉ (1913-2005)


Roi de cartes, circa 1957
Technique mixte sur carton.
Signée en bas à droite.
Mixed media on cardboard.
Signed lower right.
H_98 cm L_72 cm
Provenance: collection privée
Exposition: Depuis Bonnard, Musée National d'Art Moderne, Paris, 23 mars 1957, n° 65 (Décrit par erreur comme huile sur toile, ce tableau est répertorié dans les archives Clavé)
Un certificat des archives Clavé sera remis à l'acquéreur
ANTONI CLAVÉ Antoni Clavé, éternel inclassable de l'art contemporain, a fait l'objet de nombreuses rétrospectives dans le monde entier.
La plus grande a eu lieu au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris en 1978. Il a su faire évoluer sa peinture en renonçant parfois à un succès trop pressant et sans jamais s'assimiler à un courant artistique existant.
Né en 1913 à Barcelone, il travaille pendant sa jeunesse dans des entreprises de peinture de bâtiment et découvre les plaisirs de l'artisanat. Il fait une école d'art à Barcelone, commence à peindre des portraits à l'huile et s'entraîne en imitant les oeuvres de Velasquez. A 20 ans, il se déclare peintre et compose des affiches qui lui permettent d'acquérir une certaine reconnaissance dans le cinéma et le théâtre.
Il est mobilisé au Front Républicain lors de la guerre civile espagnole et est astreint à rejoindre la France. Il arrive à Paris en 1939 et excelle dans la décoration théâtrale, mais, de peur de s'emprisonner dans la discipline, il abandonne.
Comme Picasso, qu'il admire fortement, il est très inspiré par la Corrida mais aussi par les primitifs catalans. Malgré son style inqualifiable, le public reconnaît son génie et le place en haut de la scène créative, particulièrement à partir des années 50.
Mais encore une fois, son triomphe l'effraie et il décide de quitter le foisonnement artistique parisien pour Saint-Tropez, où ses pièces les plus significatives seront créées.
L'évolution de ses oeuvres serait parfois laissée au hasard mais l'artiste travaille tout de même hardiment sur de grandes toiles, mêlant peinture, collage et sculpture. Son succès est immense, il obtient la médaille d'or de la Biennale de Venise en 1984 et son oeuvre fera le tour des plus grands musées.
Il meurt en 2005 à Saint-Tropez.
Auction's title
Auction's date
Auction location