Gazette Drouot logo print
Lot n° 34

François HUET-VILLIERS (1772-1813)

Result :
Not available
Estimate :
Subscribers only

Portrait de jeune fille au collier de corail rouge, 1810. Miniature ovale, signée et datée à droite “H. Villiers / 1810”. La jeune fille est représentée en robe blanche, à mi-corps, assise et accoudée sur un pommier, dans un intérieur sur fond de colonne et draperie verte, ses cheveux bruns bouclés et yeux bruns se détachant de sa peau blanche. Bon état général, deux petits manques de matière en bordure. Sans cadre. H. 9 x L. 7 cm. Provenance Vente Eve, Drouot, 24 mai 2011, lot 76 (adjugé 11.000€). Historique Fils du célèbre peintre animalier Jean-Baptiste Huet, François Huet-Villiers est né à Paris où il suit un enseignement artistique auprès de son père. Il commence à exposer au Salon en 1799, et y présente régulièrement des œuvres jusqu’à 1810. Il se fait connaître comme miniaturiste et rivalise avec les plus grands maîtres de son temps. C’est d’ailleurs la concurrence farouche avec Jean-Baptiste Isabey qui le conduit à s’exiler en Angleterre après que son rival ait définitivement acquis les faveurs de la cour impériale. Il semblerait par ailleurs que c’est à ce moment qu’il ajoute le surnom de Villiers à son patronyme, sans doute pour se démarquer de la célébrité paternelle. À Londres, il connaît un franc succès et devient peintre du Duc d’York et de Louis XVIII en exil. Portraitiste de talent, il immortalise les têtes couronnées et les artistes de son temps. Ses portraits seront largement reproduits par de grands noms de la gravure anglaise comme William Blake. Artiste multiple, il s’intéresse également à la peinture de paysage et à l’architecture. Il publie deux séries de gravures : “Rudiments of Cattle” 1805 et “Rudiments and Characters of Trees” en 1806, puis réalise les dessins de certaines des planches de “History of the Abbey Church of St Peter's Westminster, its Antiquities and Monuments” de Rodolph Ackermann. Dans cette œuvre raffinée, Huet-Villiers réalise un portrait charmant d’une jeune fille anonyme de l’aristocratie britannique, puisque datée de 1810 - le peintre est à Londres à cette époque. Littérature - Bénézit E., Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, sous la direction de E. Bénézit, Librairie Grund, 1966. - Dictionary of National Biography, 1885-1900, Oxford University Press, 1990. - Gabillot C., Les Hüet : Jean Baptiste et ses trois fils, Librairie de l’art, Paris, 1892.

Auction's title
Auction's date
Auction location