Gazette Drouot logo print
Lot n° 18

1976 FERRARI DINO 308 GT4

Subscribe to find out the result
Estimate : Subscribers only

Numéro de série 00012568 Carrosserie Bertone Coupé atypique Moteur central arrière Carte grise française Véritable OVNI dans la gamme Ferrari depuis les années 1950, l’apparition de la 308 GT4 en 1973 introduit beaucoup de nouveautés pour la firme italienne. Vendue en premier lieu sous l’écusson « Dino » et venant étoffer la gamme 246 GT et 246 GTS, la 308 GT4 reçoit le cheval cabré sur le capot à partir de 1976. Extrêmement moderne pour l’époque, son dessin signé Bertone est un changement profond de cap pour Ferrari et sa collaboration avec Pininfarina depuis plus de 20 ans à l’époque, sa carrosserie toute en lignes tendues dans un gabarit compact fait écho à un autre dessin de Marcello Gandini pour l’atelier de Turin : la Lamborghini Urraco. Sur le plan technique, la 308 GT4 innove également en proposant 4 (vraies) places et un moteur en position central arrière; c’est d’ailleurs pour ce fait qu’elle s’appellera GT4 en référence au nombre de passagers que pouvait embarquer le coupé; de plus, cette nouvelle voiture adopte un moteur inédit pour Ferrari et propose un V8 de 3.0l qui développe 225 chevaux grâce à 4 carburateurs double-corps Weber et qui propulse les usagers à 250 km/h. La 308 GT4 arrêtera sa production en 1980, le succès en demie-teinte de cette voiture atypique ne fit pas une bonne réputation au modèle lorsque celui-ci se trouva sur le marché de l’occasion; aujourd’hui, une nette montée des prix de la GT4 est observée sur le marché et elle vient de laisser sa place de Ferrari d’entrée de gamme à sa remplaçante directe la Mondial. La Ferrari 308 GT4 que nous vous proposons fut immatriculée pour la première fois en France le 23 septembre 1976 par le biais de l’importateur Pozzi en région parisienne. Le vendeur nous indique qu’un changement de sellerie fut effectué dans l’habitacle en passant du mélange noir cuir et tissus à un cuir beige sable sur l’ensemble des sièges et de la console centrale qui est en assez bon état; seul le ciel de toit en tissus beige est à rafraichir et présente une déchirure sans affaissement. Le coupé 2+2 est dans un état esthétique convenable avec une peinture rouge d’origine Ferrari et de nombreux appendices décoratifs de la marque au cheval cabré accolés sur la voiture et aussi dans l’habitacle comme cela se faisait beaucoup sur ce modèle à l’époque. Une fois la porte conducteur ouverte, on découvre un habitacle type cockpit typiquement années 1970 avec des sièges assez confortables et finalement plus de place que dans une Ferrari 308 lorsqu’on est grand. Le plus spectaculaire dans ce modèle est tout le système de compteurs et d’instruments qui entourent le volant Momo qui donne envie de voir les performances de la GT4. Notre essai routier a démontrer un bon fonctionnement du moteur et de la boite de vitesse; cependant, nous préconisons un check-up complet de la partie mécanique car la voiture n’a pas beaucoup roulée ces dernières années. C’est une voiture très intéressante que cette Ferrari 308 GT4; un temps oubliée des collectionneurs, elle gagne à nouveau le coeur des passionnées avec une ligne différente et un prix attractif, un joli ticket d’entrée chez Ferrari et une voiture à (re-) découvrir.

Auction's title
Auction's date
Auction location