Gazette Drouot logo print

Georges Lepape (1887-1971)

Price Tax incl.:
7500 EUR

« La Femme, l'Enfant et la Famille » Technique mixte sur toile Projet pour une fresque vers 1937 Signée dans le décor Dim. H: 195 cm x L: 131 cm Historique : ce projet est une étude préparatoire à la fresque réalisée en 1937 par Georges LEPAPE qui ornait l'arche d'entrée du Pavillon de la Femme, l'Enfant et la Famille de l'Exposition Universelle à Paris. Bibliographie : Claude LEPAPE & Thierry DEFERT, " Georges LEPAPE ou l'élégance illustrée", Éditions Herscher, Paris, 1983, p. 164 pour une photographie de l'artiste devant la fresque en 1937. Biographie: Élève à l'Académie Humbert, Georges Lepape expose en 1910 au Salon d'automne, où il rencontre le couturier Paul Poiret avec qui il se lie d'amitié. Il illustre pour lui en 1911 ce qui est considéré comme son chef-d'œuvre, Les Choses de Paul Poiret vues par Georges Lepape, imprimé par Maquet. Il participe, dès les premiers numéros, à la Gazette du bon ton, à laquelle il contribue de splendides planches coloriées au pochoir. Il collabore ensuite aux grands journaux de mode de l'époque : Harper's Bazaar, Vanity Fair, Femina, Vogue et Les Feuillets d'art. Précurseur de la ligne claire, il est influencé par l'orientalisme, les miniatures persanes et les ballets russes. En 1917, il fabrique des marionnettes suivant des modèles de Paul Poiret. En 1920, il participe à l'exposition La Mode du xxe siècle vue par les peintres au musée des arts décoratifs de Paris. En 1926, il est convié à New York par Condé Nast, éditeur de Vogue États-Unis. Il y reste six mois. Les couvertures qu'il exécute pour cette revue sont d'une grande qualité. Comme nombre d'artistes de cette époque novatrice, il exerce son activité avec audace et élégance dans les domaines les plus variés : affiches, programmes de théâtre, tissus, éventails, catalogues publicitaires notamment pour Wallace & Draeger. En 1923, il réalise des décors notamment pour L'Oiseau bleu, féerie symbolique de Maurice Maeterlinck, et des costumes de théâtre. Après la Seconde Guerre mondiale, il travaille beaucoup pour la publicité et l'édition. Il illustre une trentaine de livres : Paul Géraldy, Sacha Guitry, Alfred de Musset, Platon. Il est un hôte assidu de Sainte-Maxime, dans le Var, où il a fait construire sa villa « Les Oursins » sur les rochers sur les plans de son beau-père Gustave Lausanne. Georges Lepape est mort le 15 février 1971 à Bonneval (Eure-et-Loir).

Galerie Plaisance
110 Rue des rosiers - Marché Paul Bert Stand 409 Allée 7
93400 Saint-Ouen
arnaudp909@gmail.com
Tel. +33643599041