Gazette Drouot logo print

Visages du XIXe siècle

Published on , by Sophie Reyssat

Jean-Baptiste Olive et Jean-Louis Forain formaient le duo gagnant de la peinture du XIXe siècle.

Jean-Louis Forain (1852-1931), Jeune femme assise, huile sur toile signée, 43 x 37 cm.... Visages du XIXe siècle
Jean-Louis Forain (1852-1931), Jeune femme assise, huile sur toile signée, 43 37 cm.
Adjugé : 12 500 

Le meilleur ambassadeur de la peinture du XIXe siècle était Jean-Baptiste Olive, donc la toile de plus de deux mètres de long, étirant son panorama encore sauvage de Sausset-les-Pins et le château Charles-Roux, était décrochée à 31 250 € (voir l'article Olive, un instant en Méditerranée de la Gazette n° 25, page 102). Les Chinois se montraient actifs en salle, avec des choix aussi éclectiques que le permet l’art de l’époque, et les Américains se trouvaient eux aussi en bonne place parmi les acheteurs, privilégiant quant à eux les paysages de l’école de Fontainebleau et les scènes de genre à l’ambiance raffinée, emblématiques du goût français. Réalisé dans cette veine, ce portrait rejoint ainsi une collection outre-Atlantique. Il a été peint par Jean-Louis Forain, qui a fréquenté les salons mondains de la Belle Époque, dont il est devenu le témoin et le caricaturiste. Ses tableaux, à la composition étudiée, adoptent volontiers des tons sombres et jouent avec des effets de clair-obscur, notamment introduits par de larges touches de teintes plus lumineuses. Dans la veine pittoresque, Paul-Charles Chocarne-Moreau était entre autres représenté par une scène de Colin-maillard, emportée pour 11 875 €. La gaité s’envolait dans le tableau de Léon Joseph Florentin Bonnat titré La Gitane. Le musée Bonnat-Helleu de Bayonne s’en portait acquéreur, à hauteur de 6 625 €.

Sunday 30 June 2019 - 14:00 (CEST) - Live
9-11, rue Royale - 77300 Fontainebleau
Osenat
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 2 Articles.
You still have 1 article(s) left to read.
I subscribe