Gazette Drouot logo print

Triomphe mérité pour le Livre des rois

Published on , by Philippe Dufour

Le Shâhnâmeh, livre des rois  d’origine iranienne et véritable morceau de choix, a joué les vedettes à Cherbourg en ce premier dimanche d’août.

Iran, Chiraz, période safavide, vers 1590-1600. Le Livre des rois ou Shâhnâmeh de... Triomphe mérité pour le Livre des rois
Iran, Chiraz, période safavide, vers 1590-1600. Le Livre des rois ou Shâhnâmeh de Ferdowsi, grand manuscrit persan sur papier, 723 folios, 22 lignes de texte à l’encre noire en écriture nastaliq et 20 miniatures peintes en polychromie et or, 37,5 25 cm.
Adjugé : 150 000 

Retrouvé dans une maison du Cotentin, ce manuscrit persan sur papier reprenant le fameux texte du poète Ferdowsi (vers 940-1020) s’est envolé jusqu’à 150 000 €, à partir d’une estimation haute de 15 000 €. Il faut dire qu’il s’agit d’un texte fondateur pour l’Iran, composé par celui que l’on a surnommé «le Recréateur de la langue persane» et narrant la grande épopée du Livre des rois (voir l'article Quand des miniatures safavides racontent une épopée iranienne... de la Gazette n° 29, page 26), et les exploits de souverains légendaires tels Rostam, Fereydoun ou Gourdaz… Aussi treize acheteurs internationaux s’étaient manifestés par téléphone auprès de l’hôtel des ventes pour pouvoir enchérir ; au final, c’est l’un d’entre eux qui devait l’emporter. Exécuté à la période safavide, vers 1590-1600, probablement au sein de l’école de Chiraz, l’ouvrage de bon format (37,5 25 cm) et à la brillante polychromie comporte 723 folios, avec 22 lignes de texte à l’encre noire en écriture nastaliq – et quelques pages de texte en oblique – ; tout autour, des bordures en vert, doré et orange, et des encadrements de filets verts, dorés, orange, violets et bleus. Les titres de chapitres sont quant à eux peints en blanc sur fond doré, lequel est agrémenté de rinceaux floraux. Quant aux miniatures peintes, elles sont aujourd’hui au nombre de vingt, sur un total de trente à l’origine. Le style des peintures trahit la main des maîtres de l’école de Chiraz, parfois inspirés par le style de Qazvin. Ce petit chef-d’œuvre n’était pas seul, entouré par d’autres lots de consolation, tel un violon de Charles Jacquet fabriqué en 1855  et portant une étiquette de son auteur et plusieurs marques au fer (l. 35,5 cm) : il était adjugé 16 800 €. Évoquons encore la statuette de l’immortel Zhongli Qian debout sur un rocher datant de la fin de l’époque Ming (1368-1644), soit du XVIIe siècle, un bronze à patine brune (h. 40 cm) vendu 9 960 €.
 

 
Sunday 01 August 2021 - 10:00 (CEST)
4, rue de Noyon - 50100 Cherbourg
Boscher Enchères
Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 2 Articles.
You still have 1 article(s) left to read.
I subscribe