facebook
Gazette Drouot logo print

Toute la céramique au musée d’Art moderne de Paris

On 02 November 2021, by Oscar Duboÿ

Cette phrase écrite par Anne Dressen, commissaire de l’exposition, pourrait résumer à elle seule le propos : « “Les Flammes” se propose d’aborder la céramique comme un médium et non un genre artistique en soi». Ceux qui s’attendaient à en parcourir l’histoire siècle par siècle ont tout faux, car ici, les périodes et les…

Toute la céramique au musée d’Art moderne de Paris
Takuro Kuwata (né en 1981), Bowl, 2014, porcelaine et émail, courtesy de l’artiste et de Pierre Marie Giraud, Bruxelles.
© Tadayuri Minamoto

Cette phrase écrite par Anne Dressen, commissaire de l’exposition, pourrait résumer à elle seule le propos : « “Les Flammes” se propose d’aborder la céramique comme un médium et non un genre artistique en soi». Ceux qui s’attendaient à en parcourir l’histoire siècle par siècle ont tout faux, car ici, les périodes et les styles se télescopent. D’ailleurs, on est accueilli dès le début du parcours par des rebuts d’assiettes, tasses et autres porcelaines du quotidien amassées par l’artiste contemporaine Clare Twomey sous le nom de Monument, comme pour mieux casser d’emblée la tradition. Quelques pas plus loin, voici De la terre au pot, une reconstitution des splendides vitrines imaginées par Georges Henri Rivière en 1975 pour le regretté musée national des Arts et tradition populaires. Ou comment montrer les étapes du tournage d’une écuelle jusqu’à l’œuvre d’artiste – en l’occurrence Picasso. C’est qu’Anne Dressen entend faire le point sur les différentes techniques, avant d’aborder les usages et enfin les messages. Cette approche didactique permet néanmoins d’abattre les frontières érigées par de supposés critères de valeur, cantonnant la céramique au rang de discipline trop sage : une étonnante théière en impression 3D de Laureline Galliot côtoie un pot à pinceaux chinois du XIXe siècle de la dynastie Qing, et ainsi de suite, établissant des connexions bien trouvées. Salle après salle, la méthode se poursuit, peut-être un peu trop analytique pour être généreuse, implacable, énumérant les contextes du fonctionnel au rituel, en passant par le décoratif. En guise de grand finale, on arrive peu à peu aux tendances actuelles, démontrant le rôle majeur des artistes contemporains dans le processus de désacralisation du médium, devenu tantôt contestataire, tantôt ironique, assurément anticonformiste, comme le prouvent par exemple des formes volontairement un peu défaites, sloppy. La céramique n’est plus si sage…
 

Musée d’Art moderne de Paris,
11, avenue du Président-Wilson, Paris 
XVI
e, tél. : 01 53 67 40 00.
Jusqu’au 6 février 2022.
mam.paris.fr

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe