facebook
Gazette Drouot logo print

La Gazette Drouot Marché de l'art - Foires et salons

Tefaf et Frieze New York : un bilan à hauteur des gratte-ciel

On 17 May 2018, by La Gazette Drouot

La session printanière de Tefaf New York n’a connu que deux éditions, et elle accumule déjà les ventes à sept chiffres. Du 4 au 8 mai, le plancher…

Tefaf et Frieze New York : un bilan à hauteur des gratte-ciel
 

La session printanière de Tefaf New York n’a connu que deux éditions, et elle accumule déjà les ventes à sept chiffres. Du 4 au 8 mai, le plancher de Park Avenue Armory a chauffé sous les pas des plus grands collectionneurs d’art moderne et contemporain. Artnet a relevé les plus hauts prix. La palme de l’œuvre la plus chère reviendrait à Richard Gray Gallery, pour un grand Sam Francis cédé à plus de 20 M$. Peter Freeman s’est séparé d’un Roy Lichtenstein de 1973 pour 6,5 M$, et Hauser & Wirth d’un Philip Guston de 1979 pour 5,5 M$. Autre mastodonte, Lévy Gorvy a sans doute remballé son stand, le sourire aux lèvres : la galerie a placé un Jean-Michel Basquiat de 1982 pour environ 5 M$, un Günther Uecker à 1,3 M$, un Andy Warhol à 1 M$, un Yayoi Kusama à 950 000 $, ou encore un Enrico Castellani à 550 000 $. Parmi les autres ventes millionnaires, citons un portrait de Rachel Feinstein par John Currin chez Gagosian (3,5 M$), un Ellsworth Kelly des années 1950 chez Matthew Marks Gallery (2,5 M$) et un Charles Burchfield chez Bernard Goldberg (1,5 M$). Aucune surprise, donc, du côté des artistes convoités. Au même moment, du 3 au 6 mai, les collectionneurs tentaient de supporter la chaleur suffocante sous la tente de Frieze qui a fait couler beaucoup d’encre. Selon Artnet, les «méga-collectionneurs» allaient et venaient, mettant la patience des exposants à rude épreuve. Une chose est certaine : les marchands ayant apporté des œuvres d’artistes soit émergents, soit établis dans une catégorie de prix entre quatre et cinq chiffres, ont connu plus de succès à contre-courant de la tendance qui prévalait jusque-là. Pour ne citer que le haut du podium, Thaddaeus Ropac a vendu une œuvre de Georg Baselitz pour 850 000 $ et un bronze de Robert Rauschenberg pour 725 000 $, tandis que Kayne Griffin a trouvé un acquéreur pour son Mary Corse proposé à 400 000 $, de même que Paul Kasmin Gallery pour sa sculpture de Barry Flanagan, vendue 550 000 $.

Gazette Drouot
Gazette Drouot
Welcome La Drouot Gazette offers you 4 Articles.
You still have 3 article(s) left to read.
I subscribe